AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Save the last dance for me (PV Akito)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Save the last dance for me (PV Akito) Dim 24 Avr 2011 - 12:48

Aux douze coups de minuit, la nouvelle année était enfin proclamée, de l'assistance en liesse, les exclamations de bonne année avaient fusées suivit par de nombreux messages de félicitation pour Akito qui fêtait par la même occasion son anniversaire.

Le coréen observa toute cette agitation assez en retrait, il avait comme un goût amer face à cette fin de fête qui ne s'était pas avérée aussi joyeuse qu'il l'avait pensé pour Akito et lui, cette dernière s'étant montrée étonnamment distante et taciturne avec lui.
Il resta en solitaire dans le jardin pendant quelques heures où la jeune femme discutait avec ses convives ou son frère ainé, s'allumant une cigarette pour le seconde fois seulement depuis le début de la soirée, il observait le ciel où les étoiles éparpillées semblait scintiller d'une nouvelle lumière pour la Saint-Sylvestre. In-Wook avait beau ressasser toute la soirée, il ne voyait pas ce qui avait bien pu déplaire à sa jolie cavalière.

Les festivités prirent fin, aux environs de quatre heures du matin où Akito vint lui proposer de passer la nuit chez elle. Il ne put refuser, déjà parce qu'il n'en avait pas la moindre envie et ensuite pour la simple raison qu'il voulait éclaircir tout malentendu.
Sur le chemin entre la salle de fête et son appartement, la jeune femme n'avait pas soufflé mot ce qui mit In-Wook légèrement mal à l'aise. Il resta lui aussi silencieux dans l'ascenseur, bras croisés à fixer la porte espérait qu'elle s'ouvre au plus vite.

Le coréen préférait ne pas poser de question pour le moment, le cadre n'était pas idéal pour ça et mieux valait attendre d'être chez la jeune femme, qu'elle se soit détendue et débarrassée de cette robe qui devait trop lui coller à la peau maintenant. Attentionné ? Pas pour un sou, il voulait juste faire en sorte qu'elle soit le moins irritée

Akito ouvrit la porte et In-Wook s'engouffra à sa suite la fermant derrière lui. Son regard jade se promena sur la décoration très design et féminine du mobilier et des premières pièces qu'il pouvait apercevoir depuis l'entrée. Il retira ses chaussures puis s'avança vers le canapé où il se laissa lourdement tomber relâchant toute la pression qu'il avait accumulé.

"La fin de soirée pourrie..."

Il poussa un long soupir de fatigue tout en retirant sa veste blanche dans laquelle il étouffait autant que s'il était dans un four. Il posa enfin son regard sur Akito qui ne semblait pas de meilleure humeur, malheureusement.
Mais qu'est-ce qui avait bien pu la mettre dans cet état là, franchement ? Depuis que son frère les avaient quittés, In-Wook avait l'impression que l'atmosphère entre eux deux avait baissée de plusieurs degrés sous la barre de zéro. C'était à cause de sa petite chamaillerie avec Khyro ? Parce qu'il ne lui avait pas souhaité son anniversaire peut-être ??

Le kkangpae était de ceux qui préféraient faire ce genre de choses en privé. S'il lui avait souhaité un bon anniversaire au milieu de tous ses invités, du plus insignifiant des employés au plus inintéressant des riches homme d'affaire, cela n'aurait eu aucune valeur particulière à ses yeux. Il lui adressa un sourire radieux, le plus radieux qu'il pouvait lui offrir à quatre heure du matin passées et avec quatre heures d'avion dans les rotules en plus de ça.

"Joyeux Anniversaire, Akito"

Un silence glacial s'en suivit. Intérieurement, il se sentait piqué à vif par tant d'indifférence alors qu'il avait fait un si grand effort ! Il prit sur lui pour ne pas montrer son mécontentement et poursuivit d'un ton calme.

"Qu'est-ce qu'il y a ? Tu crois que j'ai oublié parce que je te l'ai pas souhaité en même temps que les autres ? Ça fait presque une demi-heure que tu fais la tête, j'suis pas revenu de Corée pour te voir tirer la gueule, tu sais ?"

Au final, il l'avait exprimé son mécontentement, mais ça avait été plus fort que lui. Il détestait se prendre la tête pour des broutilles, surtout qu'il avait fait le déplacement uniquement pour elle et pour passer un moment agréable en cette première journée de la nouvelle année.

[L'italique, c'est quand il parle coréen.](Désolé c'est pas terrible mais vu que je sais pas comment se fini l'autre post... ^^')
Song In-Wook

< NOUVEL ARRIVANT >
avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 28/08/2010

Carte d'identité
Statut: En couple
Rencontres/Liens:
Particularité ?:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Save the last dance for me (PV Akito) Lun 6 Juin 2011 - 20:12

    Quelque chose avait refroidit notre Empereur ce soir alors que son amant était venu de Corée pour lui rendre visite. Mais était-ce vrai ? Enfin, non pas que Akito doute que In-Wook soit à la soirée pour la voir mais... Il avait précédemment parlé d'une invitation de Khyro. Alors voyez vous, l'intention qui paraissait si belle est honorable lui paraissait à présent bien vulgaire, et ceci la jeune femme n'avait réussit à le cacher comme il fallait puisqu'elle avait cessé tout rapport trop affectueux avec son cavalier. Ce qui avait automatiquement lancé une sacré ambiance entre les deux amants, qui ne s'étaient pas adressé un mot depuis, ni même un véritable regard.

    Une fois arrivée dans ses appartements, Akito ne prêta pas grande attention à son invité, tandis qu'elle se déchaussait et défaisait son chignon dans la salle de bain. Cette coiffure lui avait ondulé ses longs cheveux lisses, et alors qu'elle ôtait ses bijoux, mademoiselle Yamaguchi se trouvait des airs de Cendrillon après minuit. Sa soirée était terminée, son anniversaire qui ne faisait que commencer était à ses yeux déjà terminé, et la joie qu'elle avait éprouvé à l'arrivée de In-Wook c'était évaporée en même temps qu'il avait évoqué son invitation par Khyro.

    Tandis qu'elle traversa le salon pour rejoindre sa chambre, Akito fût interpellée par l'homme qui se trouvait là. Peut-être l'avait-elle un peu oubliée ? En tout cas sa voix brisa la bulle dans laquelle la jeune femme s'enfermait peu à peu et brisant toute une enveloppe, In-Wook lui avait souhaité un joyeux anniversaire.
    Akito n'avait pas pût voir la mine radieuse qu'avait fait le Kkangpae pour le lui souhaiter puisqu'elle avait été de dos à ce moment là. Et à vrai dire, elle ne répondit pas. Simplement car elle ne comprenait pas où était l'intérêt de le lui souhaiter maintenant..après avoir tout brisé. A ce stade là, qu'il le lui souhaite ou non lui était bien égal.
    Et quand la patronne des lieux envisagea mentalement d'enfin faire face à son amant, celui-ci attira son attention plus vivement.

    "Qu'est-ce qu'il y a ? Tu crois que j'ai oublié parce que je te l'ai pas souhaité en même temps que les autres ? Ça fait presque une demi-heure que tu fais la tête, j'suis pas revenu de Corée pour te voir tirer la gueule, tu sais ?"

    Akito se retourna alors. Observant le visage mécontent du Coréen qui venait sûrement d'en prendre un coup dans son orgueil alors qu'elle venait de l'ignorer.

    "Non c'est vrai. Tu es revenu de Corée car mon frère t'avais invité, c'est tout. Que tu oublies ou non mon anniversaire m'est égal, je ne pensais même pas que tu puisses encore te souvenir de la date."

    Elle ne s'était pas énervée, ce qui en soit était plutôt rare, mais son ton glacial était peut-être pire qu'une grosse crise de colère.
    Fixant ainsi In-Wook quelques secondes, la petite Japonaise aux origines Coréennes s'assit alors sur un fauteuil et posant un pied sur la table basse, elle entreprit d'ôter l'un de ses bas. Poursuivant d'un air presque désinvolte.

    "En fait, je croyais que tu étais revenu de Corée pour moi, pour mon anniversaire. Que tu te rattrapais de tes départs incongrus auxquels je ne m'attendais jamais. Alors quand je t'ai vu, je t'ai presque tout pardonné. Jusqu'à ce que j'apprenne simplement que mon frère t'avais envoyé une invitation. Alors je me demande simplement, quand serais-tu rentré si tu n'avais pas reçut d'invitation. Et je me dis que ce soir je n'aurais pas dût être avec toi alors, que tu fais juste d'une pierre deux coups."

    Elle changea de jambe afin d'ôter le second bas.

    " Excuse moi si cette idée ne m'enchante pas. J'ai surestimé ton intérêt pour moi, c'est tout."

    Sur cette phrase Akito redressa le visage vers l'un des seuls hommes qui l'attirait vraiment et sur plusieurs points. Elle lui offrit alors un sourire. Un sourire bien trop gentil et doux pour être sincère. Le genre de sourire que les Japonaises offrent alors qu'elles ont le cœur amer.



    *Désolée, c'est pas terrible >.< on va reprendre bien le RP hein xD !*

♠♦♦♠

Spoiler:
 
Yamaguchi Akito

< PATRONNE DE RY >
avatar

Messages : 332
Date d'inscription : 14/08/2010

Carte d'identité
Statut: Sans attache
Rencontres/Liens:
Particularité ?: Tombe tout le temps malade.. N'a pas vraiment le sens de la morale et croit être incapable de tomber amoureuse. || Ne mesure que 155 cm
Revenir en haut Aller en bas

Save the last dance for me (PV Akito)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Save The human right to food: International mission to Haiti» Lena& Carmelia ♦ save me ~» Tell me would you kill to save a life. || Esprit d'Enfant.» Complémentaire de présentation ! Mémoire de takagi akito !» Akito [Humain]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Résidence Yamaguchi :: Appartements de Akito Yamaguchi-
Sauter vers:
]
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit