AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Un deal de luxe ~ PV Song SeoMee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Un deal de luxe ~ PV Song SeoMee Dim 27 Mar 2011 - 23:33



    Le soleil, embrassant l'horizon pour disparaître dans les ténèbres de la nuit, lance ces derniers rayons de lumière comme un au revoir lumineux. Dune entrouvre les yeux, dont les rayons viennent chatouiller ses pupilles, traversant la barrière de store vénitiens en teck. Elle semble sortir d'un sommeil cotonneux et s'étire en bâillant bruyamment. Ces draps de soie caressent son corps nu à chaque mouvement qu'elle entreprend. Un coup d'oeil rapide à son réveil, 15 hr 30. Elle soupire, les effluves d'alcool de la veille encore présents dans son corps, sa main bute contre un corps, elle tourne la tête, là, allongé sur le ventre, un brun dont elle n'aperçoit pas le visage. Qu'importe, elle le laisse dormir et se hisse hors du lit, lentement, en prenant son temps. Une chemise blanche, sûrement appartenant à l'inconnu traîne sur le sol, un tas de vêtement orne le sol, comme un post-it de ce qu'elle a fait la veille. Oui ça lui revient, c'était pas mal. Elle enfile la chemise et sort de la chambre pour se rendre dans son labo. La pénombre règne, malgré que dehors, le soleil ne soit pas encore vaincu par la nuit, la brune enclenche l'interrupteur des néons et plisse des yeux quand ceux-ci s'illuminent dans un craquement de filaments. Rien n'a bougé, tant mieux. Il faudrait éviter de ramener des inconnus ici, histoire de ne pas se faire voler. Un agenda ouvert sur un poste de travail jonché de bordel, son bordel. Rendez-vous aujourd'hui avec SeoMee, hmm livraison d'échantillons, les siens à 17 hr. La semaine passée, c'était celle de ses collègues. Pour ne pas faire la mauvaise langue, elle se considérait comme supérieur à ces joueurs de fioles. Hmm...Elle prend une malette en cuir verni et l'ouvre. La marchandise y est, vérification encore, dans ce domaine faut mieux être sûr ! Si y'a une erreur, ça peut vite partir en couille. Le compte est bon, la brune referme la malette et la range en lieu sûr. La stéréo s'enclenche et le son langoureux de la voix de Bob Marley résonne dans l'appartement, elle noue ces cheveux et s'attèle à se servir un jus d'orange quand des mains s'empare de sa taille avec douceur et une bouche vient rencontrer sa nuque. « Un jus d'orange, beau brun ? » Le brun semble vouloir plutôt autre chose, Dune le devine et rigole légèrement. « Petit gourmand va ! Mais pour aujourd'hui ça sera tout. » Le brun sourit et réclame sa chemise, ce que Dune s'empresse de faire, elle déboutonne un à un les boutons de la chemise, dévoilant un corps nu, puis la lui tend avec un regard provocateur. Rapidement, son corps défie la gravité et se pose doucement sur le comptoir de la cuisine, ces jambes viennent s'enrouler autour de la taille du brun et ils commencent une danse éffrénée ponctuée de coups de reins vigoureux avec Bob Marley pour seul témoin. Elle a le temps pour un petit coup après tout.

    L'eau froide ruisselle sur son corps, fatigué mais repu. Elle enfile rapidement un legging noir, une chemise blanche aux longues manches retroussées et un gilet noir par dessus. Le brun a pris son argent, ses affaires et a claqué la porte. Ce fut fort agréable... Elle refera appel à lui peut-être. Elle attrape la précieuse mallette et sort de son appartement après l'avoir fermé à double tour et enclenché l'alarme. A l'horizon, un mince filet orangé résiste face à la nuit, dernier salut du soleil avant la nuit totale. Dune marche tranquillement, pas envie de prendre la voiture aujourd'hui, une envie de marcher et regarder la vie autour d'elle, la vie, les paysages, les gens. La ville se réveille petit à petit, les lampadaires s'allume un à un, ça s'anime. Le quartier de Ginza, c'est tout de suite différent de son quartier, plus de monde, plus de bruit, plus de luxe, plus d'enseigne, de lumière, toujours plus de plus ! Dune se sent presque agressée par tout ce tapage de luxe. Enfin bref, c'est pas son quartier et elle est ici pour affaire alors le reste, on s'en branle pas mal. Bientôt, elle arrive devant un immeuble qui semble faire savoir qu'ici on paie un loyer des plus onéreux. Elle pénètre la bâtisse et prend l'ascenseur et cogne au numéro de la porte qu'on lui a indiqué. La mallette commence à peser dans sa main et son bras semble endoloris, elle toque une deuxième à la porte en jetant un coup d'oeil à sa montre. Oui elle est bien à l'heure. La poignée se tourne et la porte s'ouvre laissant une silhouette féminine se détacher. « Bonjour ! » Dune plisse légèrement les yeux, la lumière qui se dégage de l'entrebâillement de la porte laisse suggérer que l'appartement est lumineux, enfin, un détail sans importance, Dune revêt son visage impassible de pro' et tend une main pour saluer sa cliente/future cliente.

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un deal de luxe ~ PV Song SeoMee Mer 30 Mar 2011 - 20:16

    Parfois SeoMee ne donnait pas de nouvelles à son frère aîné durant plusieurs jours. Et lorsqu'elle était contraint de lui en donner, celles-ci étaient mensongères. Cela était dût à quelques périodes peu gaies : conséquences de la vie déraisonnable que menait la jeune mafieuse.

    Période peu gaie, vie déraisonnable. Voici l'espace de ce récit.

    Seo Mee avait passé pratiquement toute la nuit à accuser les dégâts de la consommation d'une mauvaise coke. Son nez avait saigné comme jamais et la douleur était vive et simplement horrible. Cela avait été dût à la présence de verre pilé dans le produit, produit livré par l'une des dealeuse du clan aussi, lorsque les saignements se furent calmés SeoMee avait directement appelé cette prénommé Dune Akhausen et laissé un message afin qu'elle se trouve chez elle le soir suivant avec cette fois une autre livraison. Lorsque la Gaijin l'avait rappelé, elles avaient toutes deux convenues qu'elle apporterait à la sœur du chef une poudre faite par ces soins. Celle-ci soit disant bien meilleure que les autres.

    Ayant goûté à une nuit agitée par ses lésions nasales et ses tensions, une matinée morbide durant laquelle SeoMee s'était tenue éveillée grâce au café puis le coup de téléphone survenu dans l'après midi, la jeune femme n'avait réussit à dormir qu'en fin de journée. Un sommeil profond, lourd et presque comparable à un coma.
    Coma dont elle fût tirée lorsque l'on frappa à sa porte.


    « Bonjour ! »

    Premièrement, la Coréenne ne répondit pas. Elle se contenta seulement d'analyser une fois de plus la jeune femme élégante qui se présentait à elle. Ce n'était pas une Japonaise, c'était une femme au visage plutôt caucasien mais à la fois légèrement typé. Et puis surtout sa peau était bronzée et ses cheveux bruns étaient quant à eux vraiment épais et bien coiffé. Sa tenue était une tenue digne d'une personne faisant attention aux tendances du moment, d'une personne qui aimait à être propre sur elle et à véhiculer une belle image. Enfin, la personne devant qui se tenait SeoMee était une personne esthétique.
    Elle n'était pas aussi soignée à ce moment là. En général si, en général la patronne de la Panthère Rose était une femme très propre sur elle qui faisait attention aux moindres détails et c'était dût à ce côté méticuleux que ses clubs faisaient fureur en Coréen, au Japon ou même en Chine et à Taiwan. Seulement cette fois SeoMee ne portait pas un chignon parfait, une queue de cheval soignée ou bien ne s'était pas faites de jolies boucles superficielles; ses cheveux étaient ondulés et lâchés ils lui donnait un air sauvage qui la rendait en réalité d'autant plus belle. Malgré l'air fatigué voir malade qu'elle portait sur son précieux petit visage. Témoins de la journée passée à la maison, seuls un jogging et un débardeur moulant formaient aujourd'hui la tenue de la jeune femme qui ouvrant d'avantage la porte laissa son invitée entrer dans l'appartement.


    - Bonsoir.

    Après avoir fermé la porte à clef et proposer à boire à son invitée, SeoMee lui proposa enfin de s'asseoir et de déposer ce qu'elle portait, n'ayant pas eut le réflex de le faire plus tôt.
    Terminant de ranger ailleurs ce qu'elle venait d'ôter de sur la table basse, la Coréenne s'adossa alors au mur d'en face, comme à son habitude et croisant les bras elle prit enfin la parole pour plus que quelques politesses.


    - Écoutes, je ne vais pas y aller par quatre chemins.

    Commença-t-elle.
    Il n'y avait pas de "vous" lorsqu'il s'agissait d'un(e) employé(e). Mademoiselle Song était vue comme chef du clan à peu prés comme l'était vu son frère. En vérité, il avait ses hommes et il était leur chef, mais étant sa sœur et possédant elle aussi des "mains d'œuvre", les employés de son frère étaient par conséquent employés de SeoMee. Et vice versa. D'où la familiarité dont elle fit preuve avec Mademoiselle Akhausen, qu'elle avait de plus déjà rencontré auparavant.


    - J'espère que cette fois-ci tu m'as apporté quelque chose de correct car je n'ai pas très bien digéré le fait de consommer de la merde coupée au verre pilé. Donc, elle sortit une pochette de sa poche arrière du jogging, d'une tu récupères ça puis tu veilles aussi à me rembourser.

    Dit-elle en balançant le sachet de poudre sur la table basse, face à son invitée.

    - Si tu ne me rembourses pas en argent, fais-le au moins en coke, et de la bonne cette fois sinon je t'assure que tu ne trouveras plus d'employeur désormais.

    La voix de la Coréenne n'avait rien de violent, de strident ou même de brutal. En fait, sa voix était au contraire très basse et elle glissait comme de l'eau, se faufilait comme un serpent mais la mélodie de celle-ci était néanmoins inquiétante, menaçante mais aussi essoufflée. C'était d'ailleurs un ton que très peu de personnes avaient l'occasion d'entendre de la part de la jeune femme, cette dernière étant d'ailleurs en général très vivante et commençait très souvent ses entrevues par un sourire charmant et chaleureux -même si l'échange se terminait parfois de façon peu sympathique-, cette fois-ci SeoMee n'avait ni la patience ni l'énergie de dévoiler telle ou telle carte de la diplomatie.

    Fixant la femme qui se tenait assise sur son sofa, l'hôte lui fit un signe de tête, signe qui l'invitait à déballer ses affaires, dire ce qu'elle avait dire, faire son show de vendeuse quoi.


Song SeoMee

< ABONNÉ >
avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 31/10/2010

Carte d'identité
Statut: Sous le charme
Rencontres/Liens:
Particularité ?: Manipulatrice...Quand est-elle vraiment sincère ? Peur de l'engagement.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un deal de luxe ~ PV Song SeoMee Dim 3 Avr 2011 - 3:22


    Peu à peu ses yeux s'habituent à la lueur diffusée par les baies vitrées, sa cliente apparaît de tout son long. Elle n'est pas sapée comme elle a l'habitude le voir, ses cheveux sont lâchées, libres et non enfermés, domptés dans un chignon, une tresse ou autres coiffures. Cela lui va mieux, même avec son visage crevé, cerné. Cela lui ajoute un certain charme, enfin bref, nous ne sommes pas ici pour penser et parler beauté. Dune récupère sa main que sa cliente a ignoré royalement et pénètre dans son appartement. Elle ne s'en formalise pas, elle a connu des négociateurs encore plus antipathique et désagréable, c'est rien comparé à ça. Elle jette un coup d'oeil rapide dans l'appartement, il est luxueux, comme elle l'avait imaginé. De façon générale, la brune n'aime pas trop dealer chez une personne, on ne sait jamais ce qu'il peut arriver, elle n'a pas ces repères, ne connaît pas l'endroit, tout peut arriver. Là c'est un tantinet différent, elle est chez sa «supérieure», même si c'est son frère qui reste son boss, la brune se doit de montrer un certain dévouement face à cette femme. Seo Mee referme la porte de son appartement tout en lui proposant à boire ce que Dune s'empresse de décliner poliment, les affaires sont les affaires, elle accepte néanmoins de prendre place sur son sofa et de poser sa mallette sur ces genoux. L'asiatique prend place en face d'elle, contre le mur, à son visage, Dune sait que les hostilités vont commencer. Son nez est rougi ce qui démontre une bonne éclate la veille et éventuellement la présence de verre pillé, tssk ! Elle va en prendre pour son grade pour le mauvais boulot de quelqu'un d'autres, tssk ! Foireux ! C'est pour ces raisons qu'elle déteste dealer la poudre merdique des autres ! Elle ira faire chier ce gros con, une fois sortie d'ici. « Écoutes, je ne vais pas y aller par quatre chemins. J'espère que cette fois-ci tu m'as apporté quelque chose de correct car je n'ai pas très bien digéré le fait de consommer de la merde coupée au verre pilé. Donc d'une tu récupères ça puis tu veilles aussi à me rembourser. » Dit-elle d'une voix calme mais emprunte d'autorité et de mécontentement. Le sachet merdique qu'elle sort de sa poche vient s'écraser sur la table basse dans un petit bruit sec. Un coup d'oeil rapide, ouaip, du verre pilé, quelle merde ! Ce con d'ordure veut niquer le business ou quoi ! Elle lui en touchera deux mots tiens... Dune récupère le paquet sur la table et le fourre dans son sac, elle n'a pas envie d'avoir ce truc sur elle mais vaut mieux pour calmer les esprits faire disparaître la cause de ce mécontentement. Elle ne s'offusque pas qu'on lui parle de la sorte, même si ce n'est jamais agréable, c'est juste que c'est le business, il y a hiérarchie c'est ainsi. Mais si une personne lui parlait ainsi dans la rue, ni une ni deux, elle ramassera sa sauce. Le respect ça se gagne « Si tu ne me rembourses pas en argent, fais-le au moins en coke, et de la bonne cette fois sinon je t'assure que tu ne trouveras plus d'employeur désormais. » Termine la coréen accompagne d'un signe de tête franc et direct, Dune capte le message et de toute façon c'est qu'elle aurait fait de toute manière, c'est le moment de faire son baratin. Un raclement de la gorge et elle pose sa mallette sur la table basse. « Déjà je tiens à m'excuser pour la qualité de la coke je veillerais à ce que cela ne se reproduise plus, vous avez ma parole » Et pas qu'un peu, à l'avenir, son collègue mettra sa coke là où il pense...Elle ouvre la mallette et la tourne vers Seo Mee « J'ai avec moi de la coke que je certifie de meilleure qualité. Pour la bonne raison que c'est moi-même qui la fabrique et qui l'allonge. J'utilise généralement du bicarbonate de soude pour la couper, ce qui passe mieux à mon sens. En tout cas, j'ai eu de bons retours » Elle désigne des petits sachets, puis les sorts un à un et le pose sur la table. « Il y a plusieurs doses et de pourcentage ! Ceux-ci sont à 10% de cocaïne présent, ceux-ci 25% et ceux-là 35% ! Les échantillons sont pour vous, vous m'en direz des nouvelles. Si ceux-ci ne vous plaisent pas, je m'engage à vous offrir 10 grammes de coke gratuitement en dédommagement et de la bonne qualité, il en va de soi » Finit-elle. Sachant que le prix de la coke est de 3 591 yen le gramme, elle a pas intérêt à se louper, ça fait tout de même une perte de 35 917 yen (~300 euros) pour sa poche. Mais la jeune femme a confiance en sa marchandise, elle ne laisse jamais rien au hasard et est très consciencieuse dans son job. De plus, elle a un réseau de clients fidèles qui ne lui en disent que du bien de sa coke , sauf peut-être son prix un peu au-dessus mais quand on veut avoir la qualité. Puis Dune pose ses main sur ces genoux croisés comme pour dire silencieusement qu'elle a finit son baratin, qu'elle attend la réponse, assez confiante. « Bien-sûr, si ma coke vous plait, je vous ferais une remise pour les dédommagements engendrés, disons 2 993 yen (25 euros) le gramme, un prix d'ami à ce stade » Ajoute-t-elle comme argument. Rien n'est jamais trop beau pour calmer un client mécontent. Les affaires sont les affaires.


Spoiler:
 
Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un deal de luxe ~ PV Song SeoMee Mar 3 Mai 2011 - 18:03

    Excuse moi pour ce sacré retard >> Désolée. ... et tu es très crédible, je n'y connais rien non plus haha !
    La description du tatouage je l'ai copié d'un autre RP car j'avais un peu la flemme, j'avoue !
    Et excuse moi c'est SUPER COURT mais j'ai peu d'idées pour le moment ^^"



    SeoMee écouta la jeune femme dire ce qu'elle avait dire.
    Mon Dieu ce que le monde pouvait être effrayant, si deux personnes totalement banales auraient assistées à cette scène, sûrement auraient-elles trouvés dommage de voir une femme aussi élégante que Dune Akhausen toucher à ce genre de chose, et une femme au visage si charmant comme SeoMee, le corps marqué par le crime, marqué par le tatouage qu'elle avait dans le dos venant sur ses bras. Celui-ci représentait une geisha (omoplate gauche) enroulée par un gros serpent massif dont la tête se trouvait sur l'omoplate droite, il allait croquer la seule et l'unique pomme du pommier qui faisait office de décor. Sur les bras : le corps du serpent et des fleurs de pommier. Le fond de ce tatouage en Irezumi ,sur le dos et sur les bras est le Sutra du Diamant.
    (Explication assez pourrie xD mais bon)
    Marqué par la mafia.
    Deux femmes, deux êtres censés être délicats, raffinés, purs et innocents... Et voilà que l'on nous servait l'opposé exact de cette définition.

    - Tu m'as l'air professionnelle et plutôt fiable. Ces échantillons équivalent à combien de grammes ? Parce que je n'attends pas une remise de prix, je ne suis pas un pigeon du super marché j'attends un remboursement total de la merde que tu m'as livrée, c'est tout.

    A ces mots, la jeune femme esquissa un sourire tellement chaleureux qu'il était presque impossible de croire que c'était la même personne qui venait de parler de façon si peu aimable.
    Le prix d'ami était non négligeable mais les inconvénients de cette nuit passée étaient eux aussi non négligeable. Ne prenant même pas la peine de s'approcher de Mademoiselle Akhausen lorsqu'elle avait sortit les échantillons qui lui étaient destinés, SeoMee jeta un bref regard dessus avant de poursuivre.


    - Si tu me rembourses en coke, avec la tienne, et qu'elle me convient tu peux être sûre d'avoir gagné une cliente fidèle et je pourrais aussi exiger ta présence si quelques personnes qui m'entourent sont dans le besoin.

    Fixant quelques instants la dealeuse, la fille Song finit par décroiser les bras, se massant légèrement le cou et la nuque quelques instants avant de décoller son dos du mur.

    - Je te sert à boire ? N'hésites pas, je te demanderais pas l'équivalent en coke.

    Dit-elle enfin, avec un léger sourire sarcastique; revenant ensuite de la cuisine avec la "commande" de son invitée SeoMee lui demanda en même temps combien de temps cela se faisait-il qu'elle était employée par In-Wook tandis qu'elle s'installait sur un des coussins pour s'installer à la table basse, face à Dune.
Song SeoMee

< ABONNÉ >
avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 31/10/2010

Carte d'identité
Statut: Sous le charme
Rencontres/Liens:
Particularité ?: Manipulatrice...Quand est-elle vraiment sincère ? Peur de l'engagement.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un deal de luxe ~ PV Song SeoMee Jeu 8 Sep 2011 - 12:10

Je clos pour non-activité.

♠♦♦♠

Spoiler:
 
Yamaguchi Akito

< PATRONNE DE RY >
avatar

Messages : 332
Date d'inscription : 14/08/2010

Carte d'identité
Statut: Sans attache
Rencontres/Liens:
Particularité ?: Tombe tout le temps malade.. N'a pas vraiment le sens de la morale et croit être incapable de tomber amoureuse. || Ne mesure que 155 cm
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Un deal de luxe ~ PV Song SeoMee

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Un deal de luxe ~ PV Song SeoMee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Manger et boire restent un luxe pour la grande majorite!» Recherche au Deal» Fabuleux voyage du Sultan - Royal de Luxe au Havre» PACKAGE DEAL parfait pour les series» Dans un hôtel de luxe, nuit de noce ![Délire, PV ELISE xD]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Résidence Yamaguchi :: *Logements :: Duplex de Song SeoMee-
Sauter vers:
]
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com