AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Il s'improvise éléctricien. [SeoMee]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Il s'improvise éléctricien. [SeoMee] Dim 27 Mar 2011 - 12:47

Comme Tyren l'avait espéré fortement l'espace d'un instant, la jeune femme avait accepté la carte qu'il lui avait tendu sans réelle arrière pensée... Tout le monde peut avoir un jour besoin d'un notaire, mais il espérait quand même qu'elle lui sonnerait non pas pour ses services, mais bien car elle s'intéressait à la personne qu'il était réellement. Malgré qu'il soit sage et plutôt naïf, la jeune SeoMee ne l'avait pas laissé de marbre, et il aimerait franchement qu'elle lui résonne, dans un but précis. Bien entendu, si elle ne le faisait pas, il laisserait passer la chose... Il n'était pas le genre d'homme à harceler les femmes qui lui avaient frapper dans l'œil, lui, si c'était non, c'était non. De toute manière, il n'avait pas l'habitude d'accoster les femmes, si ce n'était celles de Yamaguchi... Après tout, même si il ne leur plaisait pas, elles ne pouvaient pas réellement l'envoyer promener, puisque c'était leur métier de le satisfaire... C'est ce qui était plutôt étrange, avec celles qu'on nommait Résidente... Si ça se mettait, elles devaient subvenir aux besoins de centaine d'hommes qu'elles trouvaient tout simplement idiots, repoussants, sans esprits... Il les trouvait bien courageuse... Mais peut-être que certaines d'entre elles, sans qu'il ne le sâche, le classaient sans pitié dans ces catégories de personnes grotesques...

Oui, Tyren avait du mal avec les femmes, vraiment. Déjà, il passait pour un fou du travail qui passe ses journées derrière un bureau, lunettes sur le nez. Ensuite, il pouvait paraître trop ennuyant pour certaines, puisqu'il ne jouait pas vraiment dans le drolatique, le burlesque. C'était le comble, qu'un homme au physique si attrayant soit un handicapé des sentiments... Hé bien, c'était le cas. Tyren n'avait rien, absolument rien d'un séducteur qui fait glisser de jolis mots sur la peau de ces dames, jusqu'à leurs lèvres pour ensuite mieux les savourer... Lui, il était maladroit, brusque, malhabile, téméraire. Ce n'était ni un don juan, ni un charmeur... C'était juste un américain empoté qui cherchait à se créer un petit concoon confortable pour un futur imprévisible... S'il prévoyait de faire sa vie avec une femme? Avoir des enfants? Hé bien, il faut avouer qu'à 27 ans dépassé, il n'en savait encore strictement rien. Certes, il avait eu des tas de copines, mais jamais rien de sérieux. Souvent, c'était des jeunes femmes qui profitaient de son argent pour s'acheter du Gucchi ou du guess, donc pour redécorer leur garde-robe... Puis, sans creuser plus loin pour découvrir réellement notre Tyren, elles le laissaient tomber... Tyren avait le don pour s'amouracher de jeunes empotées légèrement idiotes sans réel but dans la vie... Il avait aussi le don de se faire arracher le coeur car, il était amoureux de ces idiotes mais que celles-ci ne l'étaient pas réellement... Oui, il y a une explication à tout, et celle-ci était l'explication du fait que notre Tyren n'était plus le jeune homme qui aime et tombe vite amoureux.

Alors qu'il ne s'y attendait pas vraiment, un jour, en arrêtant le travail, il remarqua qu'il avait reçu un message... Un message de SeoMee. De suite, et même sans l'écouter, un grand sourire idiot s'était emparé de son visage d'ange. Il avait pressé le bouton en vitesse et maladroitement, jusqu'à bousculer le téléphone pour pouvoir entendre ce message, dont il appréhendait le contenu... Et, contre toute attente, il était plutôt positif, puisqu'il disait " Oui, bonjour c'est Mademoiselle Song, je suis embarrassée, je n'arrive pas à installer mon nouveau lustre. Je doute que vous travailliez dans ce domaine, mais vous êtes un homme alors ce devrait-être faisable. Je vous attends, merci. " Ce message l'avait fait tout simplement sourire, et, attrapant le combiné du téléphone, il s'était presque empressé de rappeler ce numéro. L'échange fut plutôt court, mais concluant. La jeune femme avait délivré à Tyren l'adresse de son domicile pour qu'il s'y rende le jour même. C'est pourquoi, enfilant une tenue décontractée, il ne tarda pas à s'en aller de chez lui, parcourant les rues à une vitesse raisonnable pour se rendre à Ginza, guidé par son GPS... Il n'était ni autochtone de ce pays, ni habitué, c'est pourquoi il lui fallait toujours l'aide de son GPS pour se déplacer. Une bonne heure plus tard, le jeune homme parqua sa voiture devant l'appartement de la jeune femme.

La porte claqua lorsqu'il la ferma, et enfin, il entra dans le bâtiment, prenant l'ascenseur pour se rendre à l'étage indiqué. Cela semblait être une résidence de luxe, vut comment le tout était construit et meublé avec goût. Il se doutait que la jeune femme avait les moyens, mais en aucun cas qu'elle faisait partie de la mafia et qu'elle gérait différents réseaux dans le pays... Lui, il la voyait comme une jeune femme passionnée de danse, qui partageait sa passion avec d'autres, hommes et femmes, en y ajoutant une petite touche personnelle. Bref, une fois arrivé devant la bonne porte, hésitant un instant avant de frapper trois fois sur la paroie pour faire remarquer son arrivée. Dans ses mains, un présent pour la jeune femme qu'il avait acheté en route... Bah, pour un qui ne savait pas s'y prendre avec les femmes, il savait que leur donner pour leur faire plaisir. Ce n'était autre qu'une petite boite de chocolat. Ne connaissant rien aux traditions japonaises, il ne se contentait pas d'en offrir le jour de la saint-valentin.
Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il s'improvise éléctricien. [SeoMee] Dim 27 Mar 2011 - 14:45

    Ça n'était qu'une blague.
    Non pas que SeoMee n'avait pas voulut contacter Tyren, si elle l'avait voulut, mais pas dans ce sens là. Non pas non plus qu'elle n'avait pas un nouveau lustre à installer, cela était vrai. Mais la véritable nature du coup de fil n'avait pas été le lustre mais simplement une façon déguisée de dire qu'elle acceptait bel et bien de revoir le notaire américain. Alors, ne trouvant rien de spécial à dire elle avait lancé ceci, une simple vanne, un gag, un amusement.. rien de bien sérieux quoi.
    Il avait rappelé. Ceci ne l'avait pas étonné, ce qui en revanche l'étonna vraisemblablement ce fût le fait que le prénommé Tyren avait prit son appel au sérieux. Oui, il avait apparemment sincèrement crût qu'elle l'avait joint afin de l'aider en bricolage. Amusée de cette idée la Coréenne affirma alors et c'est ainsi qu'il sonna à sa porte.




    A vrai dire la jeune femme avait très rapidement mit de côté la venue de l'Occidental chez elle, et ayant reçut l'objet de sa dépendance elle disposa sa table basse de façon posée, minutieuse. Disposant la poudre blanche en dits "rails", coupant une paille avec un soin tel qu'on l'a confondrait avec un artiste devant son œuvre SeoMee regarda l'heure sur son portable, puis les messages : il n'y en avait aucun.
    S'apprêtant alors elle regarda une dernière fois l'heure mais ne s'en souvint même pas.
    Elle consomma d'une traite, comme si il s'agissait de boire un verre d'eau.

    Époussetant ce qui pouvait se voir de sa consommation sur elle, la jeune femme reposa la paille sans débarrasser la table basse pour le moment. Se laissant aller en arrière, la tête sur le canapé elle resta quelques instants là, fixant le plafond à "commater". Et, poussant un soupir, elle se mit à sourire.

    On sonna à sa porte.

    Sans le remarquer, une heure était déjà passé et alors qu'elle s'était abandonnée à sa sensation de plénitude, soulagée d'avoir enfin eut ce qu'elle voulait, le cri de la sonnette l'avait brusquement ramenée à la réalité. Réalisant alors ce dont il s'agissait elle se redressant vivement et rangea ses effets privés avec un soin jaloux et un empressement presque affolé.
    Redescendant au salon qu'elle venait de débarrasser SeoMee ouvrit enfin la porte réarrangeant comme possible les multiples mèches de cheveux rebelles non attachées avec le chignon -lui même fait à la va-vite-, fermant le zip d'une veste en sweat enfilée à l'arrache.

    - Oh salut, je suis désolée de vous avoir fait venir, et de vous recevoir aussi mal.

    Elle laissa l'homme entrer et fût satisfaite de le voir vêtu de façon décontractée puisqu'elle même ne portait que des chaussettes jusqu'aux mollets, un short en jean, un débardeur et la veste. Il était encore le matin..aux yeux de la Coréenne.

    - Vous..vous voulez boire quelque chose, manger ?

    Sans réussir à se calmer, la belle cherchait un moyen pour s'occuper et se poser avant d'être prise pour une véritable hystérique. Mais le sentiment d'euphorie qui l'atteignait était visiblement puissant et elle ne sût sur le moment si cela était dût à sa drogue ou bien à l'arrivée du notaire chez elle.
    Pourtant, elle n'avait pas eut de coup de foudre particulier, mais elle avait bien aimé le peu de personnalité qu'elle avait réussit à déceler chez cet homme. Et elle en avait déduit qu'il était singulier.

    Lui servant le simple verre d'eau qu'il avait demandé, exécutant cette tâche avec une minutie presque inquiétante mais ce fût apparemment nécessaire puisque SeoMee réussit enfin à retrouver une certaine sérénité et retourna dans le salon.

    - En revanche... mh, vous avez besoin de quoi pour le faire ? J'avoue n'avoir pas pensé à grand chose..

    En vérité elle n'avait pensé à rien puisqu'elle ne l'avait premièrement pas appelé pour le lustre, son frère ou l'un de leurs hommes l'aurait fait un de ces quatre, et qu'elle n'avait donc pas essayé de l'installer elle même.

    - Je suis encore désolée de vous avoir fait vous déplacer pour si peu. Mais si c'est fait correctement votre prochaine visite à la Panthère Rose sera gratuite alors.

    Elle eut un léger rire et adossée à un mur, elle croisa les bras.
Song SeoMee

< ABONNÉ >
avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 31/10/2010

Carte d'identité
Statut: Sous le charme
Rencontres/Liens:
Particularité ?: Manipulatrice...Quand est-elle vraiment sincère ? Peur de l'engagement.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il s'improvise éléctricien. [SeoMee] Mar 12 Avr 2011 - 17:29

Les quelques minutes que du attendre le jeune homme ne le dérangèrent pas, vu que visiblement il était coutume chez les femmes de se faire attendre des hommes... Peut-être faisaient-elles ça pour se rendre plus désirable, et peut-être plus mystérieuse... Soudainement, Tyren fut ramené à la réalité lorsque la porte s'ouvrit puisqu'il avait réussi à trouver le moyen de partir dans ses songes les plus profondes pendant ces quelques courtes minutes. Souriant lorsque son regard croisa celui de la jeune femme, il lui tendit la boite de chocolat presque trop précipitamment, la gratifiant d'un regard doux.

- Oh salut, je suis désolée de vous avoir fait venir, et de vous recevoir aussi mal.

Le jeune homme se contenta d'un geste de la main pour lui faire comprendre qu'il n'y avait pas de mal. Après tout, dans sa tête, il était juste venu pour changer un lustre, et ne se préoccupait donc pas de la tenue de la jeune femme... S'il elle l'avait accueillit dans une robe sublime, là il se serait réellement posé des questions sur la réelle raison de sa demande. Lorsque SeoMee l'invita à entrer, Tyren s'exécuta, l'observant un court instant en constatant que la tenue de SeoMee était des plus courtes... Enfin, ce fut surtout le petit short qui attira son attention. Dans son métier, et à la résidence, il avait pour habitude de voir des femmes richement vêtues, et ici, la petite tenue de SeoMee risquait de le perturber un petit peu dans son installation de lustre.

- Vous..vous voulez boire quelque chose, manger ?

- Un simple verre d'eau me suffira, merci.

Après avoir demandé son "simple verre d'eau", donc, le jeune homme retira sa veste et la posa au porte-manteau qu'il croisa en chemin pour le salon. Il prit un certain temps à contempler le logement de la belle, remarquant que tout était bien meublé, avec un certain goût et une certaine classe. Maintenant dans le salon, il entendit SeoMee revenir et tourna donc la tête vers elle, récupérant son verre en la remerciant, le vidant déjà de moitié.

- En revanche... mh, vous avez besoin de quoi pour le faire ? J'avoue n'avoir pas pensé à grand chose..

Inspectant l'emplacement du futur lustre, il haussa légèrement les épaules et lui sourit. À vrai dire, doutant qu'une femme possède chez elle des tournevis, il en avait prit deux dans la poche de sa veste. S'excusant, il retourna rapidement dans le hall où il ôta ses chaussures (car il ne s'était pas encore accoutumé au fait de devoir les retirer dès l'entrée) et prit possession des deux tournevis dans la poche de sa veste. Retournant dans le salon, il fut à nouveau interpelé:

- Je suis encore désolée de vous avoir fait vous déplacer pour si peu. Mais si c'est fait correctement votre prochaine visite à la Panthère Rose sera gratuite alors.

- Juste d'une chaise... Je peux? Et ne vous inquiétez pas, ca ne me dérange pas le moins du monde... Autant mettre mes talents de bricoleur aux services des gens...

Il rit de bon cœur et s'empara d'une chaise qu'il plaça sous le trou du plafond d'où sortaient des fils rouges et bleus. Levant la tête vers ce dernier, il constasta que tout était déjà en ordre, il n'y avait donc rien de bien compliqué à faire. Tyren termina son verre d'eau et le tendit vers SeoMee, un peu hésitant.

- Excusez-moi, vous pourriez garder ça un instant?

Lorsqu'elle eut prit le verre, il s'éloigna d'elle pour aller chercher le lustre qui semblait plutôt bien s'accorder au reste du salon. [Disons que l'électricité est coupée XD] Posant un pied sur la chaise, il y monta finalement et porta le lustre vers le plafond, reliant les fils et les serrant ensembles avec des petites attaches qu'il vissait. Une fois le travail accomplit, il remit le cache opaque et l'amena contre le plafond, le lustre semblant avoir été placé par un expert. Descendant alors de la chaise, il la remit à sa place et contempla son travail, portant alors son attention vers SeoMee pour voir sa réaction.

- Ca vous va ainsi?

La gratifiant d'un sourire, il alla ranger ses deux outils dans les poches de sa veste et revint dans le salon, époussetant les quelques crasses qu'il aurait pu faire sur la table basse, et se redressa enfin pour lâcher un soupir.

- Plutôt qu'une visite gratuite,je crois que je préférerai vous offrir un restaurant, ça vous tente? Aujourd'hui même, si vous n'êtes pas libre les autres jours... Je crois que le soir risque d'être plus difficile pour vous non? Enfin je m'avance alors que ça ne vous dit peut-être rien...

Se frottant une tempe d'un air plutôt mal à l'aise, il lâcha un petit rire qui voulait en dire long sur son sentiment à ce moment là. SeoMee semblait être une femme de goût, et être maladroit avec elle, le rendait bizarrement encore plus maladroit qu'il ne l'était déjà. Elle lui plaisait bien, et il avait peur de passer pour un lourd qui ne pensait qu'à la voir et la revoir... Il n'était pas ce genre d'homme, mais il craignait qu'elle le croit ainsi car il était bien trop maladroit, et qu'il se précipitait peut-être trop...
Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il s'improvise éléctricien. [SeoMee] Lun 18 Avr 2011 - 11:30

    Observant Tyren faire, tandis qu'elle tenait son verre d'eau SeoMee ne pensait à rien de particulier. Et se permettant même de le mater à vrai dire elle le trouvait fort agréable, autant à regarder que de compagnie. Et lorsqu'il redescendit de sa chaise, elle lâcha une phrase qui sortit toute seule.

    - En fait, j'aurais très certainement réussit à le faire seule.

    Était-ce le fait d'avoir trouvé la manœuvre pas si compliquée ou bien une façon d'avouer qu'elle ne l'avait premièrement pas appelé pour cela, ou juste l'effet dût à la cocaïne, l'effet de se sentir si puissante ? Allez savoir.
    Observant l'Américain elle sourit aimablement.

    - Je plaisante, merci beaucoup c'est parfait ainsi.

    Tandis qu'il parait ranger ses outils, la jeune femme déposa le verre dans la cuisine et lorsqu'elle revint son invité lâcha un soupir. Ah bon ? et pourquoi cela ?


    - Plutôt qu'une visite gratuite,je crois que je préférerai vous offrir un restaurant, ça vous tente? Aujourd'hui même, si vous n'êtes pas libre les autres jours... Je crois que le soir risque d'être plus difficile pour vous non? Enfin je m'avance alors que ça ne vous dit peut-être rien...

    La belle Coréenne sourit de plus belle et referma entièrement sa veste, croisant à nouveau les bras. C'était sûr et certain : le notaire était content de la revoir et décidait certainement de ne pas s'arrêter à de simples banalités telles qu'un lustre mais à des choses plus concrètes comme un restaurant.

    - A vrai dire, je n'ai aucunement faim. Ou peut-être suis-je un peu trop fatiguée pour sortit maintenant.

    N'ajoutant rien, SeoMee examinait en réalité la réaction de son invité. Serait-il déçut ? S'en ficherait-il ? Haha..
    Chose amusante que de mettre un petit peu d'adrénaline dans la vie de certaines personnes trop tranquilles..
    Ne quittant pas Tyren du regard la jeune mafieuse s'installa dans un fauteuil avant de poursuivre, satisfaite de la réaction du notaire.

    - Cependant, pourquoi ne pas manger ici ? On pourrait toujours appeler un traiteur ? Oui, faisons cela. Et installes toi comme tu veux, je préfère d'ailleurs te tutoyer, quitte à ce que tu manges ici, autant arrêter avec les politesses d'inconnus.

    Sur ces mots la jeune femme se releva et alla dans la cuisine afin d'appeler un traiteur après avoir demandé à son invité ce qu'il préférait entre de la cuisine Coréenne, Italienne, Chinoise ou Mexicaine. Mais au final, qu'importe le choix qu'il avait fait, SeoMee avait commandé de la cuisine Coréenne, décidant de lui faire goûter quelque chose qu'il n'avait peut-être jamais mangé. Et quelque chose qu'elle connaissait bien en revanche.

    Lorsque le repas fût arrivé, la jeune femme disposa les plats sur la table basse.

    - Je suis désolée de t'imposer mon choix : ne pas aller au Restaurant, manger Coréen. Tu ne m'en veux pas, hein ?

    Regardant le notaire la jeune femme le gratifia à son tour d'un sourire agréable et rayonnant quoi qu'il émanait peut-être quelque chose de particulier dont elle avait le secret.
    S'installant face à lui, ils commencèrent à manger.

    - Ça te plais ? Quand je mange ce plat cela me rappelle quand je suis chez moi, car mon véritable lieu d'habitation est à Busan, tu connais ? Mais je suis ici pour affaires donc bon.. et toi ? Pourquoi es-tu notaire ici ? Il y a de la place en Amérique non ?

    Elle eut un léger rire et ôta sa veste -manger ça donne chaud, même si elle était censée ne pas avoir faim- sans se soucier de quoi que ce soit. De quoi devait-elle se soucier ? Du tatouage qu'elle avait dans le dos venant sur ses bras. Celui-ci représentait une geisha (omoplate gauche) enroulée par un gros serpent massif dont la tête se trouvait sur l'omoplate droite, il allait croquer la seule et l'unique pomme du pommier qui faisait office de décor. Sur les bras : le corps du serpent et des fleurs de pommier. Le fond de ce tatouage en Irezumi ,sur le dos et sur les bras est le Sutra du Diamant.
    (Explication assez pourrie xD mais bon)

    Mais à vrai dire, même si elle s'en souciait, SeoMee doutait fort qu'il puisse connaître la véritable signification d'un tel tatouage. Avait-elle juste ou faux ? Quand bien même il y avait toujours quelques pirouettes pour s'en sortir. Et puis, au pire : lorsque l'on fréquente un lieu comme la Résidence, on doit s'y attendre.

Song SeoMee

< ABONNÉ >
avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 31/10/2010

Carte d'identité
Statut: Sous le charme
Rencontres/Liens:
Particularité ?: Manipulatrice...Quand est-elle vraiment sincère ? Peur de l'engagement.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il s'improvise éléctricien. [SeoMee] Sam 23 Avr 2011 - 13:51

- A vrai dire, je n'ai aucunement faim. Ou peut-être suis-je un peu trop fatiguée pour sortit maintenant.

Ha, le refus ça faisait mal, tellement mal. Un simple non pouvait faire s'écrouler un homme. Tyren venait de lui proposer d'aller manger au restaurant, et la réponse de la jeune femme fut si précipitée, comme si elle n'y avait même pas réfléchit... Il en conclut donc qu'elle n'avait vraiment pas envie de le voir une nouvelle fois. Il aurait presque pu se laisser tomber là par terre, mais heureusement il se retint en gardant la tête haute, tentant de cacher la grande déception qui l'envahit alors, mais malgré tout ses efforts, on pouvait voir ses traits se tirer. Le silence qui s'en suivit lui sembla être sans fin, attendait-elle qu'il se retire? Qu'il s'en aille sans dire aurevoir? Voulait-elle alors qu'il disparaisse de sa vue, sans laisser de trace? Tyren commençait sérieusement à se faire des films, là, debout et anxieux. Elle s'installa dans son fauteuil, et une nouvelle fois, le notaire se fit des tas de films, 'est-ce sa façon de me dire au revoir?', 'qu'attend-elle de moi à présent?', et d'autres choses encore.

Heureusement, une fois assise, la jeune femme ne tarda pas à rompre le silence, sa voix semblant si douce à présent s'élevant dans l'air. Qu'allait-elle dire? Qu'elle avait une meilleure idée pour le rassurer que ce qu'il pensait était faux?

- Cependant, pourquoi ne pas manger ici ? On pourrait toujours appeler un traiteur ? Oui, faisons cela. Et installes toi comme tu veux, je préfère d'ailleurs te tutoyer, quitte à ce que tu manges ici, autant arrêter avec les politesses d'inconnus.

Le visage du brun sembla s'illuminer du tout au tout, plus aucune once de déception ne pouvait se lire sur son visage. Ce qu'elle disait suffisait presque à résumer sa façon d'être; une femme avec du caractère qui imposait ses idées, peut-être même trop. Pourtant, cela ne dérangea pas l'homme qui alla s'installer sur le canapé juste à côté, y prenant ses aises, avant-bras posés sur les genoux. Jetant un oeil au lustre, puis au reste de la pièce, il finit par aquieser à ses dires, trouvant que le tutoiement n'était pas si mal à présent, bien qu'à son goût ils étaient encore comme deux étrangers sous le même toit. Rien ne semblait encore intime entre eux, ils ne s'échangeaient à peine que quelques politesses et sourires.

SeoMee s'éclipsa un instant, pour on ne sait quelle raison. Tyren se contenta de l'attendre en silence, scrutant les quelques objets personnels qu'il pouvait apercevoir, quelques clichés, quelques cadres. Tyren ne perdait pas son temps à juger les gens selon leur intérieur, ici, tout semblait décoré avec goûts, mais peut-être n'était-ce pas vraiment les goûts de la jeune femme. Parfois, la famille jouait un rôle important, pour que l'enfant montre une belle image de celle-ci, sans qu'elle soit réellement vraie. Enfin peu importe.
Elle revint alors, mais repartit bien vite lorsqu'on sonna à la porte. Les plats venaient d'arriver. Elle les disposa sur la petite table basse, l'homme ne manquant pas de humer l'odeur qu'il ne connaissait pas, il en jugea donc qu'il ne devait jamais avoir goûté cela. Elle lui demanda alors, lui offrant un sourire;

- Je suis désolée de t'imposer mon choix : ne pas aller au Restaurant, manger Coréen. Tu ne m'en veux pas, hein ?

Il haussa les épaules comme pour lui faire comprendre que ce n'était rien de grave. Ils commencèrent alors à manger, c'était différent, mais pas mauvais. Il ne repoussa pas son assiette, il ne fit pas son difficile et savoura donc ce qu'elle lui offrait. C'était assez bizarre qu'elle lui paye la nourriture, d'habitude c'était l'inverse. Cela le mettait d'ailleurs plutôt mal à l'aise.

- Ça te plais ? Quand je mange ce plat cela me rappelle quand je suis chez moi, car mon véritable lieu d'habitation est à Busan, tu connais ? Mais je suis ici pour affaires donc bon.. et toi ? Pourquoi es-tu notaire ici ? Il y a de la place en Amérique non ?

Il apprécia énormément le fait qu'elle lui parle d'elle, même si ce fut très bref. Souriant légèrement, il réfléchit un instant, laissant la fourchette en suspend près du plat. Elle ôta sa veste, et le tatouage qu'elle avait sur les bras l'interloqua, il le scrutta un instant mais pas trop longuement, reposant son attention sur son visage.

- Disons que l'Amérique ne me fascine pas, j'ai le rêve de faire peut-être le tour du monde. J'ai d'abord été quelques mois en France, à Paris plus précisément, et je suis ensuite venu au Japon, avec l'espoir d'y découvrire une culture différente... Je dois dire que je ne suis pas déçu. Mais je ne pense pas finir mes jours ici, trois ans c'est déjà énorme.

C'est vrai, les trois dernières années qui venaient de s'écouler, il les avait passées ici au Japon. Il n'adorait pas forcément ce pays, mais ne le détestait pas non plus. Il faut dire, qu'avec les traditions plutôt fortes qu'il y avait ici, il faisait beaucoup moins de divorces qu'en Amérique, ou c'était presque une mode. Il reporta alors son attention sur le tatouage, avalant une nouvelle bouchée de la nourriture coréenne qu'elle lui avait offerte.

- Je n'avais encore jamais goûté, mais j'aime beaucoup. Je crois d'ailleurs que j'aimerai aller un jour en Corée, ça a encore l'air différent d'ici. Ça fait longtemps que tu es au Japon d'ailleurs? Moi seulement trois ans.

Il hésitait à entrer dans le sujet du tatouage, mais le serpent que l'on pouvait apercevoir l'intriguait tout au plus. Se raclant la gorge pour se donner un peu de courage, il se redressa, ayant déjà presque fini de manger.

- Joli le tatouage, il a une signification?

Une question plutôt banale qu'on poserait à quiconque possède un tatouage. Après tout, il n'allait pas entrer dans les détails. Attendant qu'elle termine de manger, il prit les plats vides et les empila, il ne resterait plus qu'à les jeter alors. Il but un coup de ce qui avait été offert avec la nourriture, certainement que SeoMee était une habituée de la maison et qu'elle recevait beaucoup de cadeaux, de bonus.

- Merci d'ailleurs, pour le repars, c'était délicieux, je ne manquerai pas d'en manger à nouveau, et donc de penser à toi.

Il sourit légèrement, qu'il était adorable lorsqu'il s'y mettait. Tyren s'avérait être un homme tout à fait tendre, mais il pouvait s'avérer l'être moins lorsqu'on le cherchait. SeoMee faisait d'ailleurs ressortir chez lui des facettes qu'il ne connaissait pas encore, puisqu'il s'intéressait rarement à des femmes en dehors de la résidence. Tyren prit la responsabilité de ranger le reste une fois qu'ils eurent vraiment fini, et aida la jeune femme à porter les plats dans la cuisine, ces derniers finissant dans la poubelle.

- Ca fait longtemps que tu travailles à la Résidence? Je pense ne jamais t'avoir vu avant... Enfin, c'est pas comme-ci j'allais souvent à la panthère rose.

Il lui offrit un léger sourire, alors qu'il jetait le dernier plat, refermant la poubelle. Il se tourna vers elle, glissant ses mains dans ses poches... Et sembla soudainement tilter.

- J'espère que tu ne me prends pas pour un de ces gros pervers... N-non... J'y vais très rarement d'ailleurs, il hocha la tête, pour se convaincre qu'elle ne croyait pas qu'il faisait partie de ces types, ce n'est pas comme si j'avais tout le temps que je voulais avec mon travail... Enfin, je ne regrette pas d'y avoir été le soir où je t'ai rencontré.

Il la gratifia d'un sourire, et, en ayant fini avec le rangement, il retourna dans le salon où il reprit place dans le même canapé. Il faisait encore bien bon malgré qu'il commençait à faire sombre dehors. Seules les lumières du lustre plutôt récemment installés les éclairait... C'en était presque romantique, non?

- Je dois donc en conclure que tu es passionnée par la danse?
Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il s'improvise éléctricien. [SeoMee] Mer 4 Mai 2011 - 12:38

    Lorsque l'on fait découvrir quelque chose en rapport avec nous même à une personne, c'est toujours un peu intime, ça créé toujours un lien, qu'importe sa nature.
    Et lorsque la personne à qui l'on ouvre une partie de nous même semble ou dit apprécier cette partie un sentiment de fierté et de joie nous envahit alors.
    Et là, SeoMee était ravie de voir qu'un Américain plutôt commun semblait apprécier la nourriture de son pays. Car tout comme son frère, SeoMee était fière d'être Coréenne et ne tolérait aucune comparaison avec ses voisins Japonais. Tyren lui semblait être différent puisqu'il commença par dire que son pays ne le fascinait pas. Elle trouva cela étrange, d'une par le fait que c'était son pays mais aussi car comme tout asiatique SeoMee avait une certaine "fascination" injustifiée des USA, toutefois elle écouta son invité sans l'interrompre et sourit à ses remarques sur la culture et ses 3 années de résidence.


    - Je suis déjà allée à Paris mais je ne suis restée que quelques jours, une semaine peut-être. Tu en as de la chance ! Mais si tu ne comptes pas vivre ici, où comptes-tu vivre alors ?

    Mais à peine avait-elle posée sa question, l'Américain avait déjà commencé sa phrase, alors la jeune femme lui adressa un sourire radieux et honnête.

    - Vraiment ? Tu aimes ? Tu sais que ça me fait vraiment plaisir si ça te plait, ce plait s'appelle Bulgogi et ça là ce sont des Kimchi. Ma mère nous faisait souvent ça , je croit que c'est mon plat préféré. Un jour je devrais essayer de le faire, mais j'avoue ne pas être très patiente. Mais la Coréee est vraiment un pays formidable, et les Coréens aussi il faut vraiment que tu y ailles un jour.
    Sinon moi je suis officiellement installée au Japon depuis un an, mais ça fait bien plus de trois ans que j'y viens assez souvent et j'ai donc appris la langue dans mon enfance. D'ailleurs tu parles super bien.


    Elle eut un léger rire et sortit une bouteille du sachet qui n'était pas tout à fait vide, c'était du Soju un alcool Coréen, un peu comme le Saké sauf qu'au lieu d'être fait à base de riz celui-ci était fait à base de pomme de terre, servant Tyren, Seo Mee redressa la tête en le regardant à sa question. Sur le coup elle ne réagit pas, elle s'était même stoppée. Il ne savait pas ce que représentait un tel tatouage ? Mais comment cela était-il possible ? Il vivait au Japon depuis trois ans et fréquentait la Résidence ...
    La jeune femme fronça légèrement les sourcils avec un sourire déconcerté, se rasseyant correctement après avoir rempli les verres et eut un léger rire.
    Elle ne répondit pas.

    Un court silence s'installa alors, à vrai dire ce silence n'était pas dût -pour une fois- à la volonté de la Coréenne de torturer son invité mais plutôt dût à sa réflexion. Que devait-elle répondre ? C'est vrai qu'elle avait ôté sa veste avec insouciance cette fois-ci..


    - Hem...

    - Merci d'ailleurs, pour le repars, c'était délicieux, je ne manquerai pas d'en manger à nouveau, et donc de penser à toi.

    Cette phrase interpella SeoMee qui arqua un sourcil. "Et donc de penser à toi" ? C'était quoi ce genre de phrase ? De la drague ? Enfin, il est vrai qu'en général on repense à la personne qui nous à fait découvrir telle ou telle chose, c'est automatique. Mais cela n'empêcha pas que ça la surprit tout de même, toutefois elle lui adressa tout de même un charmant sourire. C'était mignon après tout.

    Enfin ils débarrassèrent la table.


    - Oh et bien ça fait quelques mois maintenant que je suis ouvert, six il me semble ? Je ne suis plus sûre, je tiens tellement de choses qu'il m'est parfois difficile d'en parler sérieusement hors contexte.

    Riant légèrement, la Coréenne se défit les cheveux et passa une main dedans, comme pour les faires un peu respirer, puis tandis qu'elle se servait un verre d'eau du robinet Tyren reprit la parole, elle lui accorda alors toute son attention avant de rire. Un homme qui se justifie de ses vices, c'est toujours amusant à voir, quoi que parfois pitoyable mais là ça ne l'était pas. Puis de toute façon la perversité n'était pas un défaut que SeoMee pouvait reprocher...
    Enfin... ça dépendait jusqu'où celle-ci pouvait aller.

    Elle finit alors par afficher un léger sourire quelque peu malicieux.


    - Ne t'en fais pas, je ne juge pas un homme sur des choses aussi futiles que cela, et puis il me faut bien un public sinon je ferais faillite !

    Dit-elle en riant légèrement avant de poursuivre.

    - Et puis, je ne regrette pas non plus le soir où je t'ai rencontré.

    Invitant l'Américain à aller dans le salon, la jeune femme mit son élastique autour de son poignet avant de retourner s'installer elle aussi, mais sur le canapé cette fois. Posant son dos contre le dossier, se trouvant alors dans une position de lassitude totale, SeoMee tourna la tête vers son compagnon.

    - Passionnée de danse ? Peut-être, je ne sais pas trop. A vrai dire j'aime énormément ça et je m'applique beaucoup pour les chorégraphies, et je danse depuis l'adolescence ... Ha ! C'est peut-être ça être passionné alors ! Si c'est ça, alors peut-être que je le suis oui. Puis j'aime les belles choses, et sans être homosexuelle "belle choses" rime avec "belles femmes" -bien qu'elles ne soient pas des choses-, alors je n'engage pas n'importe qui. Ensuite, même si c'est assez fatiguant j'aime beaucoup m'occuper de la décorations, des effets et etc, disons que j'aime bien tenir les rennes comme ça, et tout ce qui se rapporte à la beauté et au plaisir.

    Souriant presque comme une enfant la jeune femme tourna de nouveau la tête, regardant droit devant elle cette fois-ci avant de pousser un vague soupir. Se redressant alors elle posa ses coudes sur ses jambes et sa tête dans ses mains avant de la tourner une fois de plus vers Tyren.

    - Tu ne sais vraiment pas ce que signifie un tel tatouage ? Tu ne sais pas dans quel genre de lieu tu traine alors ? C'est marrant.

    Elle se redressa alors, et lui faisant dos elle remonta le dos de son débardeur afin qu'il puisse voir la réalité du tatouage.

    - Cela ne te dit vraiment rien ?

    A cet instant, Miss Song eut la légère crainte de faire fuir cet innocent si il venait à comprendre ce que cela signifiait. Elle était légèrement tiraillée entre la crainte qu'il ne veuille plus jamais la revoir et l'insouciance : si il voulait partir qu'il le fasse, elle n'en avait rien à faire.
    Mais ce n'était pas tout à fait vrai, car ce Tyren changeait des hommes que SeoMee avait l'habitude de coutoyer, et c'était plutôt agréable.
Song SeoMee

< ABONNÉ >
avatar

Messages : 220
Date d'inscription : 31/10/2010

Carte d'identité
Statut: Sous le charme
Rencontres/Liens:
Particularité ?: Manipulatrice...Quand est-elle vraiment sincère ? Peur de l'engagement.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il s'improvise éléctricien. [SeoMee] Mer 25 Mai 2011 - 11:42

Il ne viendrait certainement pas à l'esprit du jeune homme de comparer sa récente rencontre à une Japonaise, c'est comme si l'on venait à le comparer avec un Anglais, même si l'anglais, -la langue- d'Angleterre et l'Anglais d'Amérique se ressemblaient, ils n'en étaient pas pour autant les mêmes. Celui d'Australie et de Nouvelle-Zélande étaient encore différents, et cela faisait de tout ces peuples des gens différents. Tyren, en tant qu'homme qui avait étudié le droit, ne se permettait jamais d'aussi graves erreurs que de mettre des peuples différents dans le même sac, comme beaucoup d'Européens qui en parlant des Chinois et des Japonais, se permettaient de dire « c'est la même chose » lorsque vous rétorquiez qu'ils n'avaient rien à voir. Mais que voulez-vous, le droit de s'affirmer de certains peuples s'arrêtaient là où commençait la bêtise d'autres. Il y avait aussi cette partie des gens qui étaient fascinés par les cultures étrangères, bien souvent, l'Europe et l'Amérique se tournaient vers des pays un peu plus exotiques, comme l'Afrique ou encore l'Asie, et eux à l'inverse, voyaient en l'Europe et l'Amérique des empires de richesses et de ressources inépuisables, et bien souvent ils rêvaient de pouvoir aller s'y poser pour enfin avoir une vie potable. Bien souvent, ces premières impressions étaient bien fausses, car c'était les dires d'Africains ou d'Asiatiques qui avaient passé une semaine à Los Angeles ou encore à Miami à se dorer sur la plage, mais la vie en Amérique n'avait rien de si magnifique.

Lorsqu'elle lui dit qu'elle était ravie que les plats lui plaisent, il ne manqua pas de se répéter mentalement leur noms plusieurs fois pour être sur de pouvoir s'en recommander plus tard. La nourriture coréenne lui plaisait bien, et étant un homme qui appréciait manger correctement, et se régaler les papilles, il ne manquerait pas d'en manger à nouveau. Elle avoua ne pas être réellement patiente pour la cuisine, il faut dire que lui-même n'avait jamais réellement testé puisqu'il n'avait que très peu de temps pour lui, et ce temps il ne le passait pas enfermé dans une cuisine. Un instant plus tard, Tyren haussa un sourcil. Il ne lui était même pas venu à l'esprit que devant lui, se trouvait une Coréenne qui parlait Japonais. L'étonnement devait être total dans l'autre sens, car c'était d'autant plus choquant qu'une personne sans origines asiatique parle une des langues de ces pays, mais étant une personne qui touchait à beaucoup de choses, et adorant voyager, il s'était permit d'apprendre plusieurs langues à la fois, et le Japonais en avait fait partie... C'était donc pour cela, qu'au jour d'aujourd'hui, il parlait parfaitement cette langue, bien que toute fois, il imittait moins bien l'accent et prononçait moins bien que SeoMee. Il était moins doué pour le Japonais comme les asiatiques pour l'Anglais.

La jeune femme sortit alors du sachet une bouteille, à la vue de l'étiquette il put voir que c'était du saké... Ha, il y avait donc aussi du saké coréen ? Il était curieux d'en découvrir le goût. Alors qu'elle remplissait les deux verres présents sur la table, un silence plutôt étrange s'était installé, comme lorsqu'on abordait un sujet plutôt tabou. Son interlocutrice, lorsqu'il leva les yeux vers son visage, sembla plutôt déconcertée. Peut-être ne savait-elle pas réellement comment aborder ce sujet de tatouage, car ça avait une signification très personnelle pour elle ? Il finit par se diriger dans cette optique et se saisit du verre après l'avoir remerciée, le portant à ses lèvres pour en boire une gorgée. Effectivement, c'était différent mais pourtant tout aussi fort. Voulant couper court à ce malaise, Tyren la remercia pour ce repas, et en disant penser à elle, ce n'était pas le de la drague. C'était qu'après avoir fait quelque chose avec quelqu'un, lorsque vous le refaisiez dans d'autres circonstances, vos pensées se dirigeaient automatiquement vers la personne. Jamais il ne se serait permit de draguer la jeune femme qui l'avait invité à manger, même s'il avait été le plus lourd des hommes.

La discussion prit ensuite une toute autre direction, la panthère rose. Six mois presque qu'elle était ouverte, et Tyren la rencontrait à peine maintenant. Il faut dire qu'il ne se rendait que très rarement dans ces lieux de plaisirs et qu'il se contentait de « s'offrir » un moment avec une jeune femme de qualité pour se détendre. Cela ne l'étonnait donc pas que le visage de SeoMee lui soit totalement inconnu. Selon ses dires, SeoMee semblait tenir divers établissements, ce qui étonna le jeune homme qui pourtant garda sa pensée pour lui... Comment pouvait-elle gérer divers lieux à la fois ? Elle devait certainement avoir une équipe à sa disposition qu'elle gérait et payait pour leurs prestations... Cela restait étrange toute fois... Certainement car pour lui, la société japonaise semblant encore traditionnelle et « arriérée » en ce qui concernait la position de la femme, il était impossible de rencontrer des « femmes d'affaires ». Enfin, ceci dit, ce n'était pas si mal que les femmes gèrent beaucoup de choses, elles avaient le don pour faire de multiples tâches à la fois, et de tout mener à bien. Elle précisa alors qu'elle ne regrettait pas de l'avoir rencontré, c'était une bonne chose et cela le rassurait amplement. Il n'était pas le genre d'homme à avoir cent pour cent confiance en lui ; comme les tombeurs de nos jours qui se croient irrésistibles, et qui sont tout simplement irrésistiblement lourds.

S'il avait réussit à faire découvrir à la jeune femme une de ses réelles passions, alors il en était heureux. Il faut dire que lui-même n'avait comme passion que le travail, et que cela n'était pas forcément réjouissant... Il avait pourtant apprit à s'en contenter. Elle lui dit alors qu'elle appréciait tenir les rennes, ça, il l'avait bien comprit seul lorsqu'elle avait parlé de ses divers établissements, et plus encore, cela se voyait. Il avait là devant lui une jeune femme de caractère qui n'avait plus aucun rapport avec ces femmes qui se contentaient de peu et qui n'osaient rien dire, elle semblait fière, et indépendante par dessus tout. Il n'avait que très rarement rencontré ce type de femmes dans sa petite vie trop parfaite. Les filles, à l'université, n'avaient été que des filles droites dans leurs bottes, qui semblaient si parfaites et pures qu'elles en étaient ennuyantes... SeoMee était tout à fait autre, c'est ce qui lui plaisait. Les cheveux défaits lui donnaient un petit être sauvage qui plaisait énormément à l'homme, mais ne faisant aucun commentaire, il se contenta d'être surpris lorsqu'elle en revint au tatouage qu'elle possédait.

– Tu ne sais vraiment pas ce que signifie un tel tatouage ? Tu ne sais pas dans quel genre de lieu tu traine alors ? C'est marrant.

Prononçant ses mots, elle finit par se retourner et relever son débardeur, offrant une vue plus que alléchante au jeune homme qui pourtant resta bien sage. Ses courbes étaient très jolies, et sa chute de reins ne le laissaient pas de marbre. Enfin peu importe! Là n'était pas le sujet, revenons-en au tatouage... Alors qu'il en observait les traits et les couleurs, il lâcha un léger soupir... Il devait passer pour un réel inculte.

– À vrai dire je ne me soucie pas vraiment de ce qu'il y a derrière la résidence, j'aurais peur de m'en vouloir à vie. Quand je me dis déjà que je paye des femmes pour mon propre plaisir, je me dégoûte presque. Il eut un léger rire, et jeta un dernier regard au tatouage. Je ne sais pas qui sont habituellement les clients de la résidence, mais j'en ai entendu parler par quelques collègues tout aussi overbookés que moi, et je n'ai aucune idée de leurs relations avec cette dernière...


Il finit par quitter son siège, et attrapant doucement les bords du t-shirt de la jeune femme, il fit glisser le débardeur jusqu'en bas de ses reins pour recouvrir sa peau encrée. Il n'était pas sur de vouloir savoir... Et si c'était trop lourd à supporter? Et si SeoMee n'était pas qu'une jeune femme caractérielle, mais une criminelle? Tout son courage venait de s'envoler, il sentit ses jambes devenir molles sous lui... La vérité, tout ça, c'était vraiment effrayant. Les choses de surface étaient tellement plus simples à gérer... Si elle n'avait été qu'une étudiante sage et pure, il n'aurait pas eu besoin de creuser plus loin, mais malheureusement, SeoMee était une personne construite et entière, qui méritait qu'on s'intéresse à elle pour toute sa personne, ce que Tyren ne se sentait pas -encore- capable de faire...

– J'ai ma petite idée... Mais si j'ai raison, ... Non, je n'ai pas envie d'avoir raison. C'est effrayant SeoMee, c'est un autre monde...

Lâchant finalement le t-shirt de la jeune femme, il lâcha un soupir qui eut l'occasion de s'écraser contre la peau de la jeune femme. Il était bouleversé. Pour un mafieux, cela aurait parut tout à fait normal, de ramener une femme yakuza chez lui, de la présenter à ses parents. “Voici ma copine, elle gère des réseaux de prostitution, elle a tué une dizaine de personnes et se drogue gratos. J'espère que vous vous entendrez bien.” C'était un autre monde, une autre dimension pour lui... Il espérait qu'elle comprendrait...

– Je... Je vais te laisser. C'est compliqué SeoMee, désolé...

Il espérait ne pas recevoir de remarques affligeantes comme “Tu ne veux qu'une pimbêche parfaite qui rit sans cesse et qui sera une parfaite maman poule au foyer, pour être tel une famille modèle...” Ce n'était pas ce qu'il voulait, pas du tout, SeoMee lui plaisait... Mais il y avait les parents, la fierté et tout le reste derrière... C'était bien trop. Récupérant sa veste, il semblait tout à coup beaucoup plus actif, et, regardant SeoMee une dernière fois il se saisit de la poignée de la porte qu'il ouvrit en se glissant dehors.

– Euh.. Je.. Je t'appelle... Enfin je... Désolé.


Il disparu.
Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Il s'improvise éléctricien. [SeoMee]

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Il s'improvise éléctricien. [SeoMee]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Enzo » un jour j'suis né. Depuis, j'improvise.» un jour je suis né, et depuis j'improvise (theo)» Le premier ministre Alexis improvise un plan contre la vie chère...» Recherche danseur à la hauteur. [ Wyatt ]» On s'improvise pas ingé-son sans rien connaitre à la zic...
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Résidence Yamaguchi :: *Logements :: Duplex de Song SeoMee-
Sauter vers:
]
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit