AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Le tout début [pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Le tout début [pv] Ven 20 Aoû 2010 - 14:25

Alors voilà la bête.
Je vous rassure, juste une expression. Alexander admirai son nouveau cabinet, soigneusement rangé. Les outils étaient tout neuf et ça sentait le désinfectant industriel du matériel sortit de son emballage. Non pas qu'il n'aimait pas cette odeur, mais il savait que certaines personnes pouvaient se sentir mal alaise en présence d'odeur synthétiques, plus précisément qui rappelaient les hôpitaux. Ce pourquoi il se dirigea vers la large fenêtre qui avait dans cette pièce et l'ouvrit en grand, écartant les rideaux qui se mirent à voleter alors que le soleil essayait de percer à travers leur blancheur virginale.

Il détailla les meubles du regard. Un bureau de véritable acajou qui avait de l'allure. Un large fauteuil derrière et de l'autre côté, deux chaises moins confortables mais c'était déjà ça. Il y avait aussi une table d'examen plutôt basique au fond, contre un mur.
Dans un coin, une armoire vitrée, où il se mettrait à classer ses produit tout à l'heure et dans un autre coin, un large armoire, en bois celle ci, où il rangerai du matériel. Il y avait ensuite des instruments de base : tensiomètre, pèse personne, mettre..etc.
Près de la seconde armoire, et se confondant presque avec la couleur du mur, une autre porte donnait sur une pièce plus petite, également munie d'une grande fenêtre, mais rideaux tirés et stores de même. Dans l'ambiance tamisée et intime de cette pièce, se trouvait un lavabo, une autre armoire plus petite et un lit assez large, avec des couvertures et son oreilles moelleux. Un table basse à côté munie d'une lampe a faible luminosité.
Non il ne s'agissait pas de ses appartements. En fait, Alexander pensait bien continuer à loger chez lui. Cette pièce était pour les cas plus graves où il devrais garder un malade près de lui, au repos.

Le médecin eu un soupir de contentement en se retournant, s'appuyant au cadre de la fenêtre ouverte. Il avait hâte de pouvoir aider un de ces jeunes. Peut être qu'il devrai mettre en place une petite visite médicale pour commencer, ils n'oseraient pas venir d'eux même tout de suite et certains en avaient peut être déjà besoin.
L'homme à la chevelure sombre détacha un peu sa cravate qui était trop serré. En fait..il savait pas la faire. Il demandais à une assistante de sa clinique de lui faire régulièrement. C'était assez inquiétant un médecin qui ne savait pas faire un nœud de cravate non ?
Alex plissa les yeux, agressés par ce soleil trop éclatant et resta encore là, profitant de l'air vivifiant et des ondes chaudes qui passaient sur son visage apaisé.
Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le tout début [pv] Ven 20 Aoû 2010 - 15:01

Khyro devait avoir dormi tout au plus trois heures, trois heures horribles car il n'avait pu que se coucher sur le dos sans couiner de douleur. Cette nuit avait été rude à peu près pour tout son clan, il avait eu affaire à une bande de motard un peu trop collants à leur goût, et donc, une bagarre avait été déclenchée. Au cours de cette bagarre, Mister Ryuskai avait reçu un coup de poignard dans l'épaule. Bon, il avait vu pire, mais cette fois-ci il avait perdu un bon paquet de sang. Pourtant, comme un idiot, il n'avait pas stoppé la bataille et avait continué de forcer sur cette épaule blessée comme un forcené. Aucune limite, vraiment.
Ce fut vers quatre heure du matin que la bataille se termina et qu'il pu enfin rentrer à la résidence pour retrouver son lit douillet ainsi que... Sa soeur beaucoup trop curieuse. Il fit tout pour qu'elle ne remarque pas cette épaule blessée mais rien n'y fit, les grimaces de douleurs et les tâches de sang ne trompaient pas. Inquiète, elle lui cassa les oreilles pour l'obliger à se rendre chez médecin dès le lendemain pour refermer cette plaie béante (tu parles, pour lui c'était juste une égratignure.) et la désinfecter comme il fallait.
Bon, s'il n'avait pas accepté, elle l'aurait ennuyé tout le reste de la nuit, il y fut donc contraint et pu ainsi fermer les yeux quelques heures. Les douleurs le forçaient sans cesse à bouger un peu pour soulager son épaule endorlie par les plaies encore fraîches. Il ne pu même pas savourer ses heures de sommeil, et de cette manière, se leva du pied gauche.

D'une humeur de chien, il prit rapidement son petit déjeuner qui fut suivit d'une rapide douche. Il banda correctement la plaie pour éviter que le sang ne tâche le marcel noir qu'il passa par dessus. Un tshirt avec des manches n'aurait pas été pratique et bien douloureux. Il enfila son jean comme il put, presque en gémissant de douleur, putain, y'avait pas pire comme endroit pour être blessé, il aurait pas pu le trouer ailleurs ce con de russe?

Il alla assurer sa petite soeur qu'il se rendait chez médecin et traversa enfin la résidence pour se rendre au rez-de-chaussé. Au passage il salua quelques membres du personnel qu'il connaissait vaguement et se rendit au cabiner de monsieur White, puisqu'il se prénommait ainsi. Bon, quitte à y aller pour une connerie, autant qu'il soit baisable.
Sans aucune -vraiment aucune- gêne, il ouvrit la porte sans même toquer... Un patron de 23 ans est un patron sans gêne et non responsable, un vrai chiot. Il jeta un rapide coup d'œil dans la pièce, ouai, il avait vu mieux, ce mec avait des goûts bizarres.
Il pénétra enfin dans la pièce, le médecin ne semblait pas encore présent, et tout naturellement, il s'assit au bureau présent dans la pièce, mais pas du coté patient, du côté médecin. Bah ouai quoi, c'est quand même lui qui allait payer ce mec pour son travail, il faisait encore ce qu'il voulait. En attendant son inférieur... dans la hiérarchie quoi, il ouvrit quelques tiroirs, juste par curiosité.

Soudain, une petite porte qu'il n'avait même pas remarqué s'ouvrit, aaah, mais c'était sûrement lui le médecin alors. Wow, depuis quand on engageait des médecins de 15ans? Il haussa un sourcil, se tortillant un peu sur le siège qu'il avait emprunté sans la permission du possesseur.

" Bonjour... Je suis Khyro Ryuskai, votre patron... "

Un sourire carnassier se dessina sur ses lèvres, arrières pensées? Absolument pas. Enfin, malgré cette façade, il essayait tant bien que mal de dissimuler le bandage un peu rouge qui bandait son épaule. Il était logiquement venu pour se faire recoudre... Mais son optique venait de changer.

" Je voulais juste vous... Souhaiter la bienvenue, et surtout bon courage, vous allez certainement en voir de toutes les couleurs... "

Tyren A. Blake

< ADMIN. AMERICAN BOY >
avatar

Messages : 752
Date d'inscription : 14/08/2010

Carte d'identité
Statut: Sous le charme
Rencontres/Liens:
Particularité ?:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le tout début [pv] Ven 20 Aoû 2010 - 17:23

Le médecin marqua un temps de surprise en voyant l'homme assit dans le fauteuil. Il ne reconnu pas tout de suite l'homme. Bien qu'ils s'étaient entretenu pour pouvoir s'installer ici et exercer dans la résidence, tout c'était fait par téléphone et ils ne s'étaient jamais vu.
Autant vous dire que quand Khyro se présenta, il fut autant étonner que lui de rencontrer une personne de cette profession si jeune. Sa première impression fut que le jeune âge de son nouveau patron, n'était pas vraiment un bon point. Mais Alexander s'en tenu à ça, préférant connaître mieux cet homme sans se faire trop de préjugés, mais c'était dur. Peut être était-ce une blague?
Enfin après tout, c'était pas une vraie une résidence pour fugueurs et orphelins..c'était un bordel, il devait garder ça à l'esprit.


- Bonjour, enchanté de vous rencontrer enfin. Je suis le docteur White. Je vous remercie de me permettre d'exercer ici et pour m'avoir fourni ce matériel.

Il jeta un second coup d'œil à la pièce. C'était quand même assez froid comme ambiance. Il devrait sans doute décorer. Mais il ne savais pas vraiment quel genre de décoration pour convenir à une infirmerie de bordel...
Il demanderai aux résident ce qu'ils préfèreraient.

Alex eu un petit sourire à sa remarque et s'approcha un peu de l'homme.


- Personnellement, je pense que je verrai beaucoup celle ci..

Ajouta t-il à la suite de la phrase dictée par l'homme : "vous allez certainement en voir de toutes les couleurs... " et pour illustrer ses dires, il appuya sans vraiment de ménagement sur le bandage qui cachait la blessure de Khyro. Oui ca avait du faire mal, mais c'était pas une petite fille de 6 ans.

Alexander se retourna et ouvrit un carton qui était posé là et d'où il sortit une bouteille de désinfectant, des compresses et d'autres choses.


- Vous pouvez enlever votre bandage ?

Il n'avait même pas eu a lui demander de le soigner. C'était comme ça, quand Alexander voyait une blessure, c'était comme s'il se jetait dessus pour arranger ça tout de suite. Un tic peut être.
Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le tout début [pv] Mar 24 Aoû 2010 - 14:59

Khyro semblait tout à fait à l'aise, après tout, même ici c'était chez lui, donc à priori il pouvait faire ce qu'il voulait ou il voulait. Cet homme était son employé, à preuve du contraire... Et pour lui c'était pareil, ses employés lui appartiennent, il fait ce qu'il veut avec. Belle logique non?
White... Il ne savait pas pourquoi mais ce nom lui donnait des idées un peu pas nettes. White signifiait blanc, le blanc était lié à la pureté, qui sait, cet homme était peut-être puceau? C'aurait été le comble du comble tout de même, mais il se ferait un joie de l'aider à ne plus être totalement blanc. Le médecin s'avança subitement vers lui et le nippon haussa un sourcil, que lui voulait-il? Déjà des avances alors qu'ils se connaissaient à peine? Le métisse finit par pencher la tête, tournant vivement cette dernière lorsque le jeune homme toucha son épaule, aah, celle-là il l'avait zappé. Sa sœur l'avait envoyé ici pour se faire recoudre, mais il n'en avait pas envie. Non pas que ce soit une chochote, plutôt car pour lui, cette blessure était insignifiante. Il ne se rendait pas compte qu'elle risquait de s'infester, il ne s'en souciait pas. Bien sûr, monsieur pur se sentit obligé de pousser sur la blessure encore fraîche, Khyro grimaça et grogna comme un chiot.

" Doucement, ca fait mal "

Il lui jeta un regard tout à fait noir pour le lui faire comprendre, le patron n'était pas content. Khyro fut forcé d'enlever son bandage, donc il le fit, doucement et grimaçant légèrement, tentant tout de même de dissimuler cette douleur, en retournant de léger couinement, putain c'est qu'il l'avait enfoncé loin son couteau.
Il attendit calmement, inspectant les trucs posés sur le bureau de sa main libre, chipotant un peu à tout.

" J'parie que vous êtes venu travailler ici pour vous faire des putes pendant vos heures de taf hein... Vous avez de la chance, moi je peux pas les toucher. "

Enfin, selon lui. De un, son égo lui empêchait d'utiliser un truc souillé et usagé, et de deux, il s'était toujours interdit de toucher ces p...ersonnes, car ils travaillaient pour lui. Il appréhendait ce qui allait arriver à son épaule, voilà pourquoi il jetait sans cesse un oeil vers lui pour le surveiller.
Khyro finit par se lever, pour lui, ce siège n'était pas assez agréable. Pourtant, il ne repoussa pas le médecin, c'était juste histoire de faire un peu le curieux.
De sa poche, il sortit un paquet de cigarettes et en tira une de celui-ci pour la glisser entre ses lèvres. De cette même poche sortit un briquet avec lequel il alluma la cigarette. Aucune gêne, vraiment. Il tira une latte et lui souffla tout au visage.

" C'est qu'une égratignure après tout, pas besoin de grands soins. "
Tyren A. Blake

< ADMIN. AMERICAN BOY >
avatar

Messages : 752
Date d'inscription : 14/08/2010

Carte d'identité
Statut: Sous le charme
Rencontres/Liens:
Particularité ?:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le tout début [pv] Mer 25 Aoû 2010 - 23:00

Le médecin ne sembla pas affecté par la petite plainte. Il en entendait souvent, le plus drôle était visiblement venant de se personnage qui faisait tout pour rester dur. Ça cassait un peu le mythe.
Peut être plus sensible qu'il n'y paraissait..

Il ignora son regard noir pour finir de sortir le matériel nécessaire.
Alex le contourna doucement et écarta le bandage ensanglanté sur le bureau, il tira des lunettes de sa poche et examina la plaie silencieusement. Il devait avoir de drôles de hobbies pour ce retrouver avec ça.
Il enfila des gants en latex fin et imbiba un coton d'antiseptique avant d'en tamponner la plaie, nettoyant les impuretés qui s'y étaient logées. Ca sentait le désinfectant à base d'alcool à 60°. Alexander aimait ce produit.
Il s'appliquait avec soin, écoutant l'homme. Sa main dérapa alors un peu.
Ce type..était une ordure ? Ou c'était juste une impression.
Alexander réajusta ses lunettes et se remit à s'occuper de la plaie, il posa sa main sur son poignet pour qu'il ne bouge pas.


- Essayez de tenir la position sans contracter vos muscles.

Ses doigts étaient minutieux mais en même temps moins doux, ca se sentait clairement. Il toussota et répondit enfin.

- Encore heureux. Non ça risque de vous étonner mais je ne suis pas là pour abuser de votre personnel.

Cette fois ce fut lui qui lui lança un regard noir bien qu'il ne pu pas le voir derrière son dos. Mais peut être qu'il sentirai le poids désagréable de ce regard sombre le traverser comme on peux ressentir parfois ce genre d'impressions.

Il ne l'avait pas vu sortir la cigarette mais la sentit, ce qui le fit réagir tout de suite. Nouvelle mauvaise impression. Fumer dans un lieu comme ça...vraiment. Il fallait le faire exprès.
D'un doigt, il écarta le marcel qui le gênait.

Alexander eu un petit sourire alors qu'il entendait la remarque de l'homme.
« C'est qu'une égratignure après tout, pas besoin de grands soins »
Il termina d'appliquer un anesthésiant léger.


- Vous avez raison.

D'un coup il tira sur le bras de son "patron", le plaquant à moitié sur le bureau.

-J'ai besoin d'une meilleure position pour vous recoudre. Vous sentirez que des petits pincements ..normalement.

Placé derrière lui, il ne lui laissa pas le temps de contre-dire quoi que ce soit, piquant la chair d'une fine aiguille chirurgicale et commençant a recoudre la plaie enfin nettoyée.
Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le tout début [pv] Sam 28 Aoû 2010 - 15:13

Le médecin se faisait de plus en plus sec, se qui faisait grogner le patron. Il se prenait pour qui lui?
Il soupira mais le laissa faire, tirant des lattes de sa cigarette dans la fumée s'échappait à peu près partout dans la pièce. En réalité, il s'en fichait pas mal que ce soit un cabinet médical, un pub ou un resto, il se sentait partout chez lui.
Il sentait les doigts du médecin presser contre son épaule meurtrie, il n'aimait pas beaucoup ça mais il le fallait bien pour que sa sœur ne recommence pas à lui bassiner les oreilles avec "l'état de son épaule". Elle ne semblait pas qu'un maffieux en voyait des autres bien pires dans sa vie, une blessure à l'épaule ce n'était rien.
Bref, le médecin semblait s'impatienter en voyant le patron se comporter de cette manière, mais pour Khyro tout n'était qu'un jeu, le voir ainsi l'amusant grandement. Ce petit médecin bien monté entrain de s'échauffer car il ne pouvait maitriser son patient...

- Vous avez raison.

Ah, jamais il n'aurait du dire ça, voilà que le médecin se fit un peu plus violent, et ainsi, Khyro fut plaquer de moitié contre le bureau du médecin. Il gronda mais la mit en sourdine, ses muscles se tendirent lorsqu'il sentit l'aiguille pénétrer sa peau. Il manqua de l'insulter mais le retint, une fois que ce serait fini, ce serait fini (loule XD).

Lorsque Khyro jugea que ce fut recousu, il se redressa violemment quasi en foutant son épaule dans le visage du médecin, il attrapa l'aiguille en piquant le toubib au passage et arracha le fil, ce qui lui tira un grognement. Il s'approcha du mirroir présent dans la pièce et observa la blessure. Il soupira et posa l'aiguille sur l'évier présent dans la pièce. Il revint vers le médecin et chercha un bandage. Le rouleau qu'il trouva n'était pas ouvert mais il ne se gêna pas pour le faire. Il retourna dans la petite pièce annexe et se banda l'épaule, faisant de nombreuses crasses.
Il était bien du genre emmerdeur qui n'avait aucun respect pour les autres, et là le médecin devait l'avoir compris, ce n'était qu'un petit merdeux de 23ans.
Une fois rhabillé, l'arme bien rattachée à la ceinture de son jean, il revint vers le médecin.

J'me demande pourquoi ma soeur engage des étrangers...

Il s'approcha de lui, se mordant la lèvre, et vint lui chuchoter à l'oreille.

Les yakuzas ne supportent pas les étrangers... Et je suis yakuza...

Soudain, il plaqua le médecin au bureau comme lui avait fait au paravant.

Osez encore me toucher et je ne me contente pas de vous virer, je vous tue et je fais disparaitre votre belle gueule dans un canniveau...
Tyren A. Blake

< ADMIN. AMERICAN BOY >
avatar

Messages : 752
Date d'inscription : 14/08/2010

Carte d'identité
Statut: Sous le charme
Rencontres/Liens:
Particularité ?:
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le tout début [pv]

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Le tout début [pv]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» Les aventuriers vont jamais tout droit...» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]» Amis, envers et contre tout [ PV ]» La politique du « tout va mal »...
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Résidence Yamaguchi :: Cabinet médical-
Sauter vers:
]
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit