AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez|

Le bonheur est parfois si simple à trouvé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Le bonheur est parfois si simple à trouvé Jeu 17 Fév 2011 - 20:00





Doux sourire d'enfant, souffle sensuel et chaud, de grands yeux qui montre une peine intense, comme si le poids des douleurs du monde entier le tuer à petit feu. Les gouttes chaudes de la pluie tombent sur ses boucles blondes, son corps tremble et pourtant, il reste là, il travaille encore et encore, un adorable sourire aux lèvres et ses poupées à la main et ça douce voix demandant aux passants. "10 yens pour une poupée, 15 pour deux."


    Après une bonne journée de travaille sous la pluie, Ange, jeune homme peu commun, on peux le dire, rentre avec toutes ses invendues et le reste de ses affaires à son abri. Oui, le blondinet est ce qu'on appelle communément un clochard. Un clochard pas comme les autres, mais un clochard quand même. Que voulez vous, à son âge, on a deux choix quand on a pas de famille, c'est soit la rue, soit la prostitution, et le sexe était tout simplement quelque chose qui dégouté Ange au plus haut point. Il trouvait cela dépravent, rabaissant et comme si ça suffisait pas, ça avait l'air très douloureux. Dans sa tête, il trouverait le grand amour un jour, son prince charmant à lui et il n'y aurait pas besoin de sexe pour qu'ils s'aiment plus, juste de doux baisers suffiraient. Mais bon, on verra s'il change d'avis le jour où il trouvera quelqu'un et pour l'instant c'est mal partit, dans la situation dans laquelle il est, c'est difficile de trouvé l'amour.. Bon passons les détails comme ceux ci, ils n'ont aucun rapport avec l'instant même.

    Ange était donc revenu du travail sous la pluie, vérifiant bien que personne ne le suivait, ce serait, comment dire? Une sorte de drame si un pervers repéré où il logeait! Le jeune androgyne, pour ne pas dire travesti posa tout ses effets personnel et commença à faire son lit, avant de regarder à nouveau partout pour se déshabillé, ou du moins enlevé sa robe pour la séché, lui était loin d'être nu, il était en bas et petite culotte, par dessus il avait mis un bloomer et un jupon; en haut il avait un débardeur et il enfila un pull, le tout d'un blanc immaculé. Angie s'étira alors, épuisé et hésita un moment avant de sortir son réchaud qu'il alluma et où il versa de l'eau et du choux pour se faire à manger, il commençait à avoir sérieusement faim, la semaine avait étai très mauvaise et il n'avait quasiment rien manger si ce n'est un bonbon qu'un petit garçon lui avait donner contre une poupée. Le blond pris ensuite sa couverture et s'enroula dedans le temps que son repas soit bien cuit et surtout bien chaud. Tout était parfait à ses yeux en cet instant, il espérait que rien ne le dérangerais, mais on le sait bien, les espérances sont souvent contredites..

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le bonheur est parfois si simple à trouvé Ven 25 Mar 2011 - 0:21

    Vous est-il déjà arrive de vous retrouvez quelque part sans avoir la moindre idée de comment vous avez bien pu vous retrouvez là? Que, dans un trop grand moment d’inattention, vous ayez laissé vos pas vous guider et les laisser faire des caprices? Quand vous les laissez choisir, il y a beaucoup de probabilité que vous vous retrouverez dans un endroit où vous n’avez jamais voulu aller ou dans un quartier dont vous ignoriez l’existence. Et là, vous vous perdez. C’est ce qui arrive trop souvent à Tatsuki. Alors qu’il marche, il laisse son esprit vagabonder. Il pense à n’importe quoi, le bleu du ciel, la fraicheur du vent, le cui-cui mélodieux des oiseaux… Et ses pieds décident de faire à leur tête. Ce n’est pas pour rien qu’il se retrouve à Shinjuku, l’air totalement perdu, à regarde autour de lui comme s’il espérait trouver un visage connu, un bâtiment familier, n’importe quoi.

    Surtout qu’il est plutôt rare qu’il décide, tout bonnement, d’aller faire une ballade. Il est du genre à rester enfermé toute la journée, alternant clients et temps libres, sans se plaindre et sans essayer de se mêler aux autres. Sa petite vie en solitaire lui convient bien. Le silence, le calme… Pas les rues bruyantes de Tokyo. Mais il a quand même décidé, aujourd’hui, à cette heure précise, de sortir dehors. Quelle mauvaise idée. En plus d’être maintenant totalement perdu, il est trempé. La pluie s’est abattue sur lui, surement en un second signe lui montrant que l’extérieur n’est pas pour lui. Il doit sembler bizarre, sans parapluie, alors que tout japonais qui se respecte se protège comme il peut de chaque petite goutte d’eau pouvant tomber sur son crâne.

    Maintenant, la question était de retrouver son chemin. Tatsuki n’avait jamais été du genre à demander de l’aide. Il préférait plutôt s’arranger seul. C’est pourquoi il continua de vagabonder comme un idiot, en cherchant une quelconque enseigne qui lui donnerait un indice de sa position. Le plus grand problème, au Japon, était sans doute le fait que les rues n’avaient pas de nom. Dur de se retrouver quand on ignore où on pose les pieds. Après une autre longue demi-heure, il s’avoua vaincu. Aussi bien demander son chemin. Mais cette fois… Tiens, où est la populace? Est-il si enfoncé dans les petites rues qu’il n’y a plus personne? Ah, bien sur que non, ce doit être la pluie qui a fait fuir tout le monde.

    Une odeur attira son attention. Du chou? Qui est-ce qui faisait cuir ça à cet heure et en pleine rue? Un peu curieux (et attiré par l’odeur et la pensée qu’il y avait surement quelqu’un pour l’aider à trouver son chemin) il chercha des yeux, marchant un peu, qui était le cuisinier du coin. Je ne vous dit pas la surprise de Tatsuki de voir une… C’était une fille? Ou pas? L’individu avait tout de l’apparence d’une fille, si ce n’est qu’un torse bien plat et une mâchoire légèrement carrée. Il s’approcha, un peu timidement, osant à peine parler, avant de dire un seul mot pour tenter d’attirer l’attention de cette personne.

      « Ano… »



(Pardon, ça a été long T.T)
Ogawa Tatsuki

< NOUVEL ARRIVANT >
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 06/11/2010

Carte d'identité
Statut: Célibataire
Rencontres/Liens:
Particularité ?: Une indifférence, ma foi, effarante ... // Anémique // Fumeur // Ancien drogué avec du mal à quitter ses mauvaises habitudes.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le bonheur est parfois si simple à trouvé Lun 28 Mar 2011 - 18:02



&&





Ange était donc en train de cuisiné tranquillement ce qu'il lui servira de repas pour quelques jours, il rêvait de rester encore tranquillement un moment, puis il ferma les yeux pour rêvasser à son futur prince charmant. A chaque fois qu'il se retrouvé seul et qu'il avait un peu de temps devant lui, le jeune androgyne rêvait à son prince. Celui ci n'avait pas de visage mais était fort et courageux, il était aussi très doux avec Ange et ne cesser de le complimenté.. Et comme à chaque fois qqu'il y pensait, Ange soupira un doux surire s'incrustant sur ses lèvres rouges et à l'idée du baiser, il rougit carrement. Tout ça était si idilique qu'il ne remarqua pas du tout que quequ'un avait trouvé sa planque. Ce n'est que quand "l'intru" s'annonça timidement qu'Ange réagit, brandissant sa spatule vers l'inconnu avant même de l'avoir regarder. Puis le jeune homme fit enfin attention à l'apparence de son vis à vis et regarda sa cuillère tendue avant d'explosé de rire et de baisser celle ci, venant près du garçon pour ensuite le tiré sous l'abris afin qu'il ne se trempe pas plus. Il lui sourit alors gentiment, lui tendant ce qui ce voulait être une serviette et pris la parole de sa voix douce.

  • Ange: « Bonsoir.. Pardonnez mon acceuil s'il vous plais, mais je vie seul ici et j'ai était surpris.. Je m'apelle Ange Levis.. Vous êtes nouveau dans la rue? Je veux dire, vous ne savez pas où aller alor vous avez suivit l'odeur de ma soupe?.. »


Le jeune homme sourit alors à nouveau et se rassis tranquillement, laissant autant de place que possible au jeune homme. Le pauvre avait l'air plutôt perdu et était trempé jusqu'aux os, et Ange qui n'avait rien à lui proposé pour qu'il se change.. Tant pis s'il le fallait il trouverait après tout! En attendant, le blondinet réalisa très vite que l'inconnu pouvait peut être, être lui aussi à la rue et si Ange l'aidait, ils deviendraiet peu être amis, et ça c'était une chance à ne pas raté! Il faut dire que le peu d'amis qu'il pourrait avoir sont des clochards qui puent et qui veulent juste le baiser en général, en bref, tout ce qu'Ange ne supporte en aucun cas! Alors pour une fois qu'il voyait un garçon, jeune, beau, mince, qui ne se jeter pas sur lui et qui en plus avait l'air gentil, bien que perdu, c'était une chance!

Le blondinet se mis à regardé son vis à vis avec intéret, c'est vrai qu'il était beau et bien habillé, bien que pas assez musclé, voir vraiment trop maigre à ses beaux yeux bruns. C'est sur qu'il ne serait pas son prince, mais un ami semblait vraiment une superbe solution! Angie se disait qu'il était très mal placé pour dire que les gens sont maigre, vu ses trentes kilos tout habilé, mais bon, lui c'était dut au fait qu'il ne pouvait pas manger à sa faim, loin de là. Alors que vu les vêtement de Tatsu, qui était loins d'être miteux, lui pouvait sans doute manger autant et quand il le voulait. Bon ça aller surement changer s'il était, comme Ange le pense, un nouveau, pardonnez moi le therme mais c'est dur de dire autrement, un nouveau clochard. Quoi qu'en revendant tout le luxe qu'il portait, il pourait survivre assez aisaiment pour un bon moment et pas être obligé comme le blondinet de faire des poupées pour les vendres. Enfin bref, ce qu'il me reste à ajoter et qu'Angie attendait sâgement des réponses ses paroles, ni plus, ni moins..

Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le bonheur est parfois si simple à trouvé Jeu 21 Avr 2011 - 1:03

Tatsuki sursauta. Bien que ce n’était pas une vision spécialement effrayante, au contraire. Ça lui donna presque envie de rire de voir cette personne – fille ou garçon, il n’en avait toujours aucune idée – se retourner brusquement et essayer d’avoir l’air menaçant avec cette simple spatule à la main. Mais à peine aurait-il pu rire que L’autre le devança, rabaissant son arme de fortune et le tirant d’un coup sous l’abri, si bien que le jeune homme manqua d’y perdre l’équilibre. Il rejeta une mèche de cheveux vers l’arrière, ces derniers étant complètement trempés lui donnaient des frissons lorsqu’ils goutaient dans son dos. La… Personne face à lui eu un sourire, ce genre de sourire tendre, amical, qui rassura aussitôt Tatsuki; elle n’essaierait plus de le liquider à l’aide d’une spatule. Ai-je précisé qu’il avait une imagination débordante? À la seconde près où l’autre c’était retourné, brandissant fièrement son arme, mille et un scénarios avaient fusé dans la tête du garçon et dans chacun d’eux il finissait enterré sous une masse boueuse, mort. Peut-être devrait-il laisser tomber la lecture, ça faisait beaucoup trop travailler son mental…

L’autre lui tendit ce qui ressemblait assez à une serviette. Tatsuki hésita, tendit une main tremblante vu qu’il était gelé et la prit en remerciant la personne à mi-voix, comme incertain. Il trouvait étrange de voir quelqu’un agir si amicalement avec un inconnu. Peut-être n’avait-il lui-même jamais connu d’individu qui agirait si gentiment… Il faut dire que la vie n’a pas toujours été tendre avec lui et que des beaux salauds, il en avait rencontré plus d’un. Mais cet inconnu là, précis, avec sa chevelure blonde et son sourire digne des princesses de contes de fées semblait étonnamment gentil.

« Bonsoir.. Pardonnez mon acceuil s'il vous plais, mais je vie seul ici et j'ai était surpris.. Je m'apelle Ange Levis.. Vous êtes nouveau dans la rue? Je veux dire, vous ne savez pas où aller alor vous avez suivit l'odeur de ma soupe?.. »

Au premier abord, Tatsuki resta surpris. Il essuyait tant bien que mal ses cheveux, avec des gestes lents, écoutant ce que l’autre avait à dire et esquissant un tout léger sourire à son nom. N’était-ce pas la vision qu’on se faisait habituellement d’un ange? Des cheveux longs, blonds, un air doux sur le visage, un sourire et des yeux qui vous regardent comme si vous étiez un simple gamin adorable… Quelques secondes passèrent avant que le garçon ne se rendit compte qu’il n’avait pas dit un mot depuis que l’autre s’était tu. Il retira la serviette de ses cheveux et s’inclina légèrement et prestement comme pour s’excuser.

« Oh, non, pardon, je ne vis pas à la rue… En fait, je me suis perdue… Et ne vous excuser pas, c’est plutôt à moi de le faire, j’ai dû vous déranger… »

Ainsi cette personne n’avait pas de maison? (Oui, encore l’usage de « personne. » La voix trop douce de Ange la menait, elle aussi, en déroute quand à la vérité sur son sexe.) Tatsuki n’avait jamais vraiment rencontré, encore moins parler à des gens en... comment dire… troubles financiers? Bref. Mais Ange semblait pourtant de bonne humeur et en pas trop mauvaise santé, non? Comme le proverbe le dit, l’habit ne fait pas le moine et apparemment l’apparence ne faisait pas non plus le reflet de la richesse…

[Et voilà, pardon pour le temps d'attente et la longueur du port D: J'ai eu des problèmes d'ordi, puis de email, raison pourquoi je n'étais pas sur MSN. J'espère que ma réponse te plaira!]
Ogawa Tatsuki

< NOUVEL ARRIVANT >
avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 06/11/2010

Carte d'identité
Statut: Célibataire
Rencontres/Liens:
Particularité ?: Une indifférence, ma foi, effarante ... // Anémique // Fumeur // Ancien drogué avec du mal à quitter ses mauvaises habitudes.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le bonheur est parfois si simple à trouvé Jeu 8 Sep 2011 - 12:05

Je clos pour non-activité.

♠♦♦♠

Spoiler:
 
Yamaguchi Akito

< PATRONNE DE RY >
avatar

Messages : 332
Date d'inscription : 14/08/2010

Carte d'identité
Statut: Sans attache
Rencontres/Liens:
Particularité ?: Tombe tout le temps malade.. N'a pas vraiment le sens de la morale et croit être incapable de tomber amoureuse. || Ne mesure que 155 cm
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Le bonheur est parfois si simple à trouvé

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Le bonheur est parfois si simple à trouvé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
» le bonheur peut parfois se révéler être la pire des douleurs... [pv: Voie Lactée]» Go Habs Go - Simple Plan» Trouvé croisé caniche/griffon à Bruay la Buissière (62)» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !» recherche shih tzu femelle J'ai trouvé
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Résidence Yamaguchi :: *Logements :: Abri de Ange Lévis-
Sauter vers:
]
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit