AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Atomic Sky [Mitsukuni]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageAuteur
MessageSujet: Atomic Sky [Mitsukuni] Sam 22 Jan 2011 - 21:24

James fit donc entrer Mitsukuni dans son appartement, mais lui ne retira pas ses chaussures...Pourquoi faire? Il n'y a pas de parquet dans cette habitation, seulement un carrelage d'un blanc éclatant que James avait du mal à garder aussi blanc qu'il ne l'était au moment où j'écris ces quelques lignes (ouais, l'auteur s'investit énormément dans ses rp XD). Le Londonien ferma alors la porte derrière lui en allument la lumière d'un couloir assez étroit qui menait au salon.

"Attends, je passe devant..."

James sourit et longea le mur pour aller au salon, se dépêchant d'ouvrir les fenêtres histoire de rendre le lieu plus accueillant qu'il ne l'était déjà. L'appartement était très lumineux et agréable une fois les deux grandes fenêtres ouvertes. De là, on pouvait voir la mer qui aujourd'hui était calme, comme d'habitude enfaîte. James pouvait passer des heures à l'observer, là appuyé contre la fenêtre en se disant que de l'autre côté de cette dernière il se trouvait des tonnes d'endroits qu'il ne verrait sans doute jamais... Oui, il était du genre à se dire des choses autant...Spéciales! James ne se berçait pas d'illusions, il savait qu'il ne reverrait pas son Angleterre natale avant des années, voir jamais...Alors, pourquoi verrait-il un jour les pays qui avoisinent le Japon? Il n'y avait pas de raison! Il finit par revenir auprès de Mitsukuni, lui faisant signe d'entrer dans le salon. Salon, parlons-en. Il était d'une taille respectable sans être non-plus énorme. Enfaîte, il comportait très peu de meubles, c'est-à-dire une bibliothèque très bien fournit, une table basse, un meuble télé avec télé et lecteur DVD, un canapé clic-clac et... Un magnifique piano à queue. Qui aurait pensé une seule seconde que James était du genre à jouer un peu du piano dans ses heures perdues? Personne, il n'avait pas la tête de l'emplois il faut dire... Les apparences sont très trompeuses chez James. En effet, le jeune homme était très doué au piano, mais il le cachait au reste du monde, se disant qu'on allait lui rire au nez s'il avouait qu'il était un petit virtuose. Bref. Il se tourna une nouvelle fois vers Mitsukuni, un léger sourire aux lèvres avant de sortir son paquet de clope qu'il posa sur la table basse.

"Bon, déjà je dois te dire un truc... Je connais les tarifs d'une institue de massage, j'allais à celle qu'il y avait pas loin d'ici avant... Mais elle a fermé et depuis je n'ai jamais trouvé un autre endroit pour être massé. Je vais te payer, soit-en certain. Mais tu ne me rouleras pas."

Le jeune homme eu alors un grand sourire. C'est comme s'il avait vu clair dans le petit jeu de Mitsukuni. Un mec a mal au dos... Il est désespéré... Tellement qui se laisse masser par un inconnu qu'il a rencontré la veille sans oublier qu'il le fait venir chez lui sans aucune crainte. Ouais, y avait de quoi vouloir rouler James dans la farine, c'est vrai! Mais bon, James avait une petite expérience de plus dans la vie par-rapport à Mitsukuni et les petites ruses de ce genre c'était du pipi de chat pour lui!

"Je payais genre 11300 yens... Je te donnerai tout autant parce que de un, t'es pas un pro..."

James eut alors un sourire, wow donner l'équivalent d'une centaine d'euros à quelqu'un qui n'est pas pro... Ca va qu'il venait de toucher sa paye et qu'un ami à lui avait eu besoin de sa présence lors d'une grande soirée dans un de ses bars, chose qui avait donné un coup de pousse aux revenus de James! Sans ça, il n'aurait jamais pu donner autant à Mitsukuni.

"Et de deux... Ben t'as de la chance, pour une fois que mes revenus sont mémorables et que je ne les ai pas utilisés en clopes ou vêtements! Bon... Je déplis le clic-clac et on pourra "commencer". Poses ton sac dans le coin là, met-toi à l'aise!"

Il eut un sourire et déplia alors le clic-clac en se mordant les lèvres de douleur. James avait très rarement mal au dos, mais quand ça arrivait il devenait limite aussi rouillé qu'un vieux de soixante ans. Il fit alors un effort considérable pour ne pas lâcher un petit cri quand la douleur remonta brutalement dans son dos. Bon, c'était vraiment le plus le moment de plaisanter, fallait qu'il se fasse masser dans les minutes qui suivent. James déboutonna alors sa veste qu'il posa sur le siège qui se trouvait devant le piano avant de retirer son pull rouge tout troué qu'il posa au même endroit que sa veste. Sans aucune gêne il se tourna torse nu vers Mitsu...D'ailleurs, pourquoi James serait gênait? Il était magnifique et il le savait, alors pas de soucis à avoir (oui, il n'est pas modeste au fond le petit XD). La seule chose qui faisait "tâche" sur James était sans doutes les deux grosses balafres qui se trouvait sur le flanc gauche de son torse. Elles était dûes à des drains qu'on lui avait posés plus petit et la chirurgie de l'époque ne permettait pas des cicatrices aussi jolies que celles que l'on peut avoir de nos jours.

"J'ai de quoi masser dans la salle de bain, attends..."

Le Londonien quitta momentanément le salon pour aller à la salle de bain chercher des huiles essentielles que sa mère lui avait ramenés d'Angleterre. Ces huiles était de très grande qualité et réputé pour leurs bienfait, c'était ce qu'il fallait au dos de James quoi. Il retourna alors au salon avec ses bouteilles qu'il posa sur la table basse qu'il rapprocha du canapé avant de s'allonger à plat ventre sur ce dernier.

"Vas-y, fais ce que tu as à faire... Et si tu me casses en deux, tu auras ma mort sur la conscience et je te hanterai jusqu'à la fin de tes jours..."

Il rit et croisa les bras sous sa tête, se disant qu'il n'avait rien à craindre de Mitsukuni.
James Evans

< FAN >
avatar

Messages : 367
Date d'inscription : 31/12/2010

Carte d'identité
Statut: Célibataire
Rencontres/Liens:
Particularité ?: A un caractère de chien.
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Atomic Sky [Mitsukuni] Lun 24 Jan 2011 - 15:23

Pourquoi enlever ses chaussures sur du carrelage ? Pour plusieurs raisons, pour ne pas salir, pour être plus à l'aise, et car c'était une habitude chez les Japonais. Il laissa le Londonien passer devant-lui et resta un peu en retrait en regardant un peu par-ci par-là d'un air neutre. Wah, pas mal du tout son salon, enfin bon remarque la décoration d'intérieur, c'était bien la dernière chose dont Mitsukuni se préoccupait. Du moment qu'il y avait des toilettes, un lit, et une douche c'était déjà parfait ! C'était vraiment pratique les clic-clac, un clic et cela devient un canapé, et un clac le voici lit (oui je sais c'est nulle -_-' xD) Ça fait gagner de la place et du temps, et de l'argent ! Surtout de l'argent ! Tandis que James était entrain de mettre en garde Mitsukuni, sur le je suis au courant de l'argent etc.. Le jeune homme quant à lui observait le piano à queue sans étonnement, d'un air calme sans dire mot. Puis finalement il ne pu empêcher un sourire en coin d'arriver, son regard se posa sur James. Mitsukuni avait un regard de nature, hm comment dire, provocant, ardent, un mélange, et tout cela naturellement, mais alors quand il regardait quelqu'un de haut ça en devenait limite gênant tellement ce regard pouvait être puissant. Là il n'en était rien, il ne regardait pas James de haut, il n y avait aucune raison. Il le regarda donc de manière naturelle (c'est-à-dire provocateur sans le savoir, et sans faire exprès) et déclara avec son sourire en coin en posant le petit sac en papier par-terre :

"J'inspire confiance à ce que je vois..."

Il détourna la tête comme s'il chassait ce que disait James, et nonchalamment s'assit par-terre. 11300 yen ? He bien, s'il lui donnait cette somme ça lui convenait, et puis du moment qu'il le payait Mitsukuni n'allait pas se plaindre. Pour cela il ne disait rien et se contentait de sourire en regardant James lui dire qu'il n'était pas un pro et qu'il avait de la chance par apport à ses revenus. Mitsukuni tira légèrement la langue

"très bien, très bien.."commençons".."dit-il en ricanant

Il avait vraiment l'esprit pervers, il comprenait des choses que seul lui -et l'auteur- comprenait. Il baissa un instant la tête pour ne pas voir le...le magnifique, oui oui, corps de James. A son âge fallait pas pousser les choses loin pour exciter un garçon -ou une fille- vive les hormones super travailler à l'âge ! On est tous en chaleur youpii ! Enfin bref il admira donc ses mains et quand le Londonien partit, il releva la tête en regardant vers la vue, magnifique. Il détourna le regard vers James OH NON l'apollon ! Vade retro apollon comme dirait une grande femme -moi 8DD- Le casser en deux ? Oui, pour le violer ensuite pourquoi pas. C'était une très bonne idée. Quoi que ce n'était pas du tout le genre de Mitsukuni. Il se contenta de lui tirer la langue en fronçant légèrement les sourcils. Son regard se posa sur les bouteilles, puis il alla les prendre et se mis à coté de James, il n'allait pas se mettre sur lui non plus, même si c'était le plus facile. Enfin bref pour dire il commença donc à prendre une certaine huile la mis doucement sur le dos de James puis commença son machin. (je ne m'y connais pas duu tout donc je ne peux d'écrire XD) Quand il s'agissait de travaille, même en dehors de ses horaires, il s'appliquait en général. Et c'est ce qu'il fit, en prenant bien soin de bien faire pénétrer les huiles dans la peau du jeune homme. Au bout d'un petit moment il souris en coin et commença à masser de manière un peu plus, dur, le dos de James, puis dit d'une voix légèrement sadique et enfoui


"On peut rediscuter du prix...?"dit-il en pressant doucement contre sa nuque, il se mis rapidement sur lui, sur son dos mais de manière à ne pas l'écraser tout en continuant de lui faire mal doucement mais surement

Alala ce petit démon, l'argent et lui, c'était Mammon en personne. Petite histoire. Mammon est le démon de l'avarice, des richesses et de l'iniquité. Milton dit qu'il fut le premier à apprendre aux hommes le moyen de fouiller le sol pour y découvrir des métaux précieux et les trésors cachés. Enfin bref pour tout dire Mitsukuni adore l'argent, il en a besoin, il pourrait faire n'importe quoi pour de l'argent et parfois ça en devient inquiétant. N'importe quoi ? Non, il arrive tout de même à faire une limite. Après ça dépend de la somme d'argent.


Invité

Invité

Revenir en haut Aller en bas

Atomic Sky [Mitsukuni]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Résidence Yamaguchi :: *Logements :: Appartement de James Evans-
Sauter vers:
]
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit